Wissant, sa plage, ses maisons...

Publié le 18 Octobre 2016

Wissant, sa plage, ses maisons...

Petite sortie en amoureux ce week-end à Wissant sur la Côte d’Opale.

 

Encadrée par les falaises des caps Gris-Nez et Blanc-Nez, la baie de Wissant nous offre une superbe plage : 12 km de sable fin !

Wissant, sa plage, ses maisons...
Wissant, sa plage, ses maisons...
Wissant, sa plage, ses maisons...

Sur le chemin des douaniers vers Cap Blanc-Nez

Wissant, sa plage, ses maisons...

En regardant vers Cap Gris-Nez

Wissant, sa plage, ses maisons...

Cap Gris-Nez

Wissant, sa plage, ses maisons...
Wissant, sa plage, ses maisons...

De l’autre côté : les côtes anglaises

Wissant, sa plage, ses maisons...

Wissant, ce sont de petites maisons de pêcheurs, basses et implantées les unes à côté des autres, qui côtoient des maisons balnéaires isolées sur leur parcelle, datant de la fin du 19ème et du début du 20ème siècle quand le développement balnéaire a pris son essor.

Wissant, sa plage, ses maisons...
Wissant, sa plage, ses maisons...
Wissant, sa plage, ses maisons...

Le musée du moulin a été reconstruit intégralement en 1929.

Wissant, sa plage, ses maisons...

La mitonerie, actionnée par la force hydraulique, a gardé ses machines en bois de pin, ses roues en fonte et son monte-charge par courroies à godets.

Wissant, sa plage, ses maisons...

Quelques pêcheurs utilisent encore le flobart, bateau traditionnel d’échouage.

Wissant, sa plage, ses maisons...

En 1902

Wissant, sa plage, ses maisons...

Et aujourd'hui

Wissant, sa plage, ses maisons...
Wissant, sa plage, ses maisons...

Villa Antoinette où Charles de Gaulle et sa famille venaient passer des vacances (architecte : Jean-Baptiste Maillard - 1911).

Wissant, sa plage, ses maisons...

Villa Fleur de Lys (avec les colonnades et les peintures bleues) construite en 1905 par Jean-Baptiste Maillard pour lui-même.

Wissant, sa plage, ses maisons...

Villas du square de la Butte, principale ouverture de Wissant à la mer

Wissant, sa plage, ses maisons...
Wissant, sa plage, ses maisons...

A marée haute, la plage disparait complètement et la mer arrive jusqu’à la digue. Certaines maisons sont périodiquement menacées.

On peut apercevoir la force de l’érosion avec l’effondrement d’une dune malgré les plantations d’ajoncs et la mise en place de poteaux dans le sable.

Wissant, sa plage, ses maisons...

A d’autres endroits, l’érosion est responsable de l’affleurement de bancs de tourbes holocènes.

Wissant, sa plage, ses maisons...

Et puis, il y a les oiseaux...

Wissant, sa plage, ses maisons...

Goéland marin

Wissant, sa plage, ses maisons...

Aigrette garzette

Wissant, sa plage, ses maisons...

Cormoran et mouettes rieuses

Wissant, sa plage, ses maisons...

Bécasseau sanderling

Wissant, sa plage, ses maisons...

Derrière le massif dunaire se cache une très belle zone de marais, endroit de repos et de nourrissage de nombreux oiseaux migrateurs. Nous n’avons pas eu, malheureusement, le temps de nous y promener.

Wissant, sa plage, ses maisons...

...Nous reste une immense envie d’y retourner.

Wissant, sa plage, ses maisons...

Rédigé par minique

Publié dans #cartes postales

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Catherine Nesa 02/11/2016 06:02

Merci pour ces très belles photos qui me ramènent sur les plages de mon enfance.

Catherine

minique 02/11/2016 06:56

Merci
C’était vraiment très beau. Dommage qu’il y aie cette menace avec la montée du niveau de la mer.

martine 18/10/2016 23:15

ma minique
tu as eu raison de profiter , ca fait du bien
tu as fait de magnifiques photos ,ca nous fait rever
je t'embrasse ma minique
biz
martine