Anacamptis pyramidalis

Publié le 21 Juin 2019

 

Surnommé Orchis pyramidal

›Plante : 15 à 40 cm
›Feuilles : linéaires à étroitement lancéolées, non maculées, nervures bien marquées
›Inflorescence : compacte, 20 à 60 fleurs roses à rose violacé
›Labelle : plan, profondément trilobé, à lobes de longueur +/- égale, avec 2 lamelles saillantes à la base
›Sépales latéraux : étalés latéralement
›Sépale dorsal et pétales forment un casque
›Eperon : très fin, plus long que l’ovaire, orienté vers le bas

›Floraison : juin – juillet 
 

 

›Pollinisation : lépidoptères diurnes et nocturnes

›Habitat en ESEM :

- Sols calcaires ou dolomitiques
- Pleine lumière à mi-ombre
- Préfère les terrains meubles ou remués récemment
- Bordure de routes, carrières, pelouses calcaires, lisière des fourrés
- Apparaît quelques années puis disparait

›Statut régional :

- Présence éclectique, statut difficile
- En Calestienne
- Stations : nouvelles, autres qui disparaissent, 1 plant ou 1 seule souche
- Rare, difficile à protéger

 

 

Rédigé par minique

Publié dans #petite flore des bois et des champs, #orchidées

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

lolo 15/07/2019 14:57

Il y en a beaucoup ici, elles sont superbes ces orchidées.
Biz

POTREL Christine 22/06/2019 11:45

On en a une actuellement qui fleurit aussi sur les pelouses d' Auteuil une autre hélas a été cueilli . Bisous Minique