Publié le 29 Octobre 2014

Lépiote élevée - Macrolepiota procera

Appelé communément coulemelle

Lépiote élevée - Macrolepiota procera

Très répandu de juillet à octobre sur les sols bien drainés, en bordure des haies, dans les sous-bois clairs, les prés...

Lépiote élevée - Macrolepiota procera

C'est le plus grand champignon des régions tempérées.

Le chapeau est ovoïde puis convexe et enfin largement étalé en ombrelle de 10 à 30 cm de diamètre, blanchâtre à beige, surmonté d'un mamelon, avec une cuticule sèche, couvert d'écailles brunes.

Les lames sont blanches.

Le pied mesure de 15 à 40 cm, à tendance bulbeuse à la base. Il est pourvu d'un anneau double et couvert de nombreuses petites écailles de couleur ocre ou brunes à noirâtres.

Lépiote élevée - Macrolepiota procera

C'est un champignon comestible qui peut se consommer cru ou cuit. En général, on ne mange que le chapeau car le pied est fibreux. Celui-ci peut être séché puis réduit en poudre pour parfumer les plats, soupes ou sauces.

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #petite flore des bois et des champs

Repost 0

Publié le 28 Octobre 2014

Coprinellus micaceus

Chapeau ovoïde de 3 à 6 cm de diamètre, brun clair vif à brun orangé, plus sombre sur le disque, plissé radialement.

Pied de 5 à 10 cm de couleur pâle.

En petits groupes d'avril à la fin de l'automne, dans les parcs et jardins.

Comestible jeune mais sans intérêt. De plus il faut faire attention à l'association de ce champignon avec de l'alcool. Celle-ci engendrerait de grosses réactions (rougissement, oedème de la face et du torse, palpitations, angoisses...) et ce, si on absorbe de l'alcool avant, pendant et jusque quelques heures après le champignon. Cette réaction peut réapparaître pendant plusieurs mois dès la prise d'alcool.

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #petite flore des bois et des champs

Repost 0

Publié le 27 Octobre 2014

Petrocosmea minor

Voici encore une bien belle gesnériacée.
C'est la première année que je la cultive. Je n'ai donc pas encore beaucoup de recul.

Le genre est originaire des zones d'altitude (essentiellement entre 400 et 1200 m) dans l'Ouest de la Chine. Les plantes poussent en rosettes sur des rochers moussus, souvent calcaires, dans des endroits ombragés ou dans les forêts moussues humides.

Petrocosmea minor

Le port de la plante est plat, symétrique, en forme de rosette. Le feuillage est d'un beau vert brillant, relativement succulent. La croissance est assez lente.

Petrocosmea minor

Culture :

Exposition lumineuse sans soleil direct.

Arrosages modérés en laissant sécher le substrat entre 2 arrosages. Ils demandent moins d'eau que les autres gesnériacées mais ils apprécient une forte hygrométrie.

Fertilisation en période de croissance.

Substrat bien drainant dans un pot peu profond. Ces plantes n'apprécient pas les rempotages.

Températures plutôt fraîches : entre 7 et 22°c.

Multiplication par semis ou bouturage de feuilles.

Le bouturage des feuilles peut se faire toute l'année mais idéalement au printemps.
On plante le pétiole de la feuille avec un angle de 45 degrés dans un mélange à peine humidifié de sphaigne hachée mélangée à de la perlite (1:1) ou dans un mélange de perlite et de vermiculite ou dans du terreau. On place le tout dans un sac ziploc ou dans une mi-serre afin d'optimiser l'hygrométrie.

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #plantes d'intérieur, #Gesneriaceae

Repost 0

Publié le 26 Octobre 2014

Kohleria sp.

Voici un joli Kohleria inconnu, faisant partie de la collection des serres d'Auteuil.
Il m'a été offert par Christine qui travaille là-bas et qui est responsable de la serre des gesneriaceae.

Il a de bien belles fleurs jaune-orange et un feuillage superbe.

Kohleria sp.

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #plantes d'intérieur, #Gesneriaceae

Repost 0

Publié le 25 Octobre 2014

Avec ses jolis levers de soleil

Salles au matin

Salles au matin

Barrage de l'Eau d'Heure

Barrage de l'Eau d'Heure

Et puis c'est le temps des maïs

L'automne est bien là...

Mais aussi le temps des vêlages dans les pâtures. Dans le pré derrière le jardin, je peux assister presque quotidiennement à la naissance d'un petit veau... mais parfois il n'est pas tout seul.

vache Holstein pie rouge

vache Holstein pie rouge

Bon week-end à tous !

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #cartes postales

Repost 0

Publié le 5 Octobre 2014

Coprinus plicatilis

Coprin plissé ou coprin d'un jour.

Ce petit champignon à la vie très éphémère (parfois quelques heures) présente un chapeau de 1 à 3 cm, très mince qui s'ouvre en ombrelle à stries radiales avec un centre lisse devenant roussâtre.

Le pied fragile, très fin mesure de 4 à 6 cm et ne possède pas d'anneau.

Coprinus plicatilis

On le trouve sur les pelouses et pâturages, à la lisière des bois, au bord des chemins..., souvent en petits groupes, de mai au milieu de l'automne.

Il est considéré comme non comestible quoiqu'il n'ait pas la réputation d'être toxique.

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #petite flore des bois et des champs

Repost 0

Publié le 4 Octobre 2014

Verbascum nigrum

Molène noire - bouillon noir

Herbacée de la famille des scrofulacées.

Il mesure 1,2 m de haut et présente plusieurs tiges non ramifiées.
Les fleurs, en épi, présente une corolle soudée en 5 lames, jaune clair, tachée de rouge sang à la base avec des filets d'étamines couverts de poils laineux violets.

Verbascum nigrum

Les feuilles sont pétiolées, vert sombre, glabres sur le dessus.
La tige est anguleuse.

Verbascum nigrum

Floraison : juin - septembre
Habitat : pelouses sèches, champs de mauvaises herbes, bords des ruisseaux
Distribution : Europe ; à l'Est jusqu'en Sibérie.

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #petite flore des bois et des champs

Repost 0

Publié le 3 Octobre 2014

Plus connu sous son nom de vesse-de-loup perlée.

Lycoperdon perlatum
Lycoperdon perlatum

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #petite flore des bois et des champs

Repost 0