Angraecum eburneum

Publié le 25 Mai 2012

Bory 1804

 

Il en existe 4 sous-espèces (subsp. eburneum, subsp. giryamae, subsp. superbum, subsp. xerophilum) et une variété (espèce similaire) : A. longicalcar (syn. : A eburneum longicalcar).

 

Angraecum eburneum subsp. Superbum  (Thouars) H. Perrier 1941

 

Originaire  de Madagascar et des îles Comores  où il pousse en épiphyte (rarement lithophyte) dans les forêts tropicales de la côte est de Madagascar  jusque 400 m d’altitude.

Forte plante donnant de nombreux keikis à l’âge adulte.

La floraison en culture se produit généralement  de décembre à janvier. Elle dure un mois. Parfum nocturne.

 

Culture :

Il se cultive de préférence en serre tempérée avec une forte luminosité (nécessaire pour induire la floraison)  mais protégé des rayons du soleil direct aux heures les plus chaudes.

Culture dans un pot en terre cuite assez large car les racines ont tendance à s’écarter de la tige ou culture dans un pot en plastic  lesté avec des tessons ou des graviers.

Il apprécie un substrat bien aéré. Ses racines étant très fragiles, on ne le rempotera que tous les trois ou quatre ans quand le substrat est bien décomposé. Ce rempotage s’effectuera au moment où la plante développe de nouvelles racines.

Les arrosages sont réguliers afin de maintenir le substrat humide.

 

Culture moyennement facile.

 

Rédigé par minique

Publié dans #orchidées

Repost 0
Commenter cet article