Cattleya

Publié le 26 Mai 2012

                       Lindley  1821

 

 

Orchidée la plus populaire utilisée couramment pour donner naissance à des hybrides.

Le genre est dédié à William Cattley (1788-1832) qui réussit à cultiver les premières orchidées épiphytes importées en Angleterre au début du 19ème siècle (Cattleya labiata).
Il compte une cinquantaine d’espèces.

Originaire d'Amérique centrale et d'Amérique du sud, le Cattleya pousse dans les jungles d'Amazonie et jusqu'à 2000 m dans la Cordillère des Andes. C'est une épiphyte, parfois lithophyte ou terrestre.
D'où qu'ils viennent, les Cattleya sont soumis à de fortes températures la journée et des nuits très fraîches et humides. Ils ont tous aussi un autre point commun : une courte saison sèche.
Les Cattleya fleurissent pratiquement toute l'année selon l'espèce ou la variété.
Certaines espèces sont parfumées, en particulier les Cattleya unifoliés.

 

Conditions générales de culture :

Lumière vive mais tamisée toute l'année; la meilleure exposition est l'est ou l'ouest.
Plus les feuilles de Cattleya sont épaisses, plus la plante exige de la lumière.
Penser à tourner les nouvelles pousses du côté de la fenêtre afin que les pseudobulbes existant déjà ne les ombrent pas.

Humidité : hiver : 40 à 60% ; été : 60 à 80%.

Température : c'est la serre tempérée qui convient le mieux.
Hiver : 18°c le jour, min 12°c la nuit ; été : 18 à 22-25°c le jour, 15°c la nuit.
Initiation de la floraison : une différence de température de 8 à 14°c entre le jour et la nuit, mais éviter les variations de température lorsque les boutons floraux sont formés.

Arrosage : en été, il faut maintenir le substrat légèrement humide tout en évitant les excès d'eau permanents qui font pourrir les racines. Le Cattleya a besoin d'une période de repos après sa floraison. Durant cette période, arroser uniquement pour que les pseudobulbes ne dessèchent pas.

Rempotage : quand la plante émet de nouvelles pousses, c'est-à-dire le plus souvent au printemps, dans un mélange pour épiphytes. Tous les ans pour les jeunes plants jusqu'à 4-5 ans. Environ tous les 2 ans pour les plantes plus âgées. Lors du rempotage, excentrer la partie la plus âgée de la plante.
Le Cattleya peut être également cultivé sur écorce.

Multiplication : Couper le rhizome en 2 lors d'un rempotage de printemps. Garder au moins 3 pseudobulbes vivants par plante nouvelle. Rempoter chaque demi-rhizome. Lumière moyenne pendant plus ou moins 4 semaines jusqu'à l'apparition de nouvelles racines.

Séjour au jardin l’été dès que les températures nocturnes dépassent 15°c.

On peut déchirer délicatement la spathe qui protège les boutons floraux quand elle commence à jaunir sans s’ouvrir.

 

Photopériodisme :


Pour fleurir la plupart des Cattleya ont besoin de journées "courtes". En effet, la plupart des Cattleya poussent à proximité de l'Equateur et sont soumis à 12 h de jour et 12 h de nuit.
Quand les pseudobulbes arrivent à maturité il est important d'y faire attention car cette période de jours inférieurs à 12 h permet la formation et le développement des bourgeons floraux.
Il faut donc faire attention aux éclairages artificiels pour lesquels on ne pense pas à se méfier comme les lampes du salon, les éclairages de la rue...

 

Rédigé par minique

Publié dans #orchidées

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Bonjour Minique
Nous avons eu l'occasion d'echanger quelques messages concernant les Cattleyas. Ma question concerne les temperatures d'hiver. Mes Cattleya sont dans une piece a 15 °C la nuit et 23 - 24°C en journée.
Est ce suffisant ? J'ai noté dans ton article que les temperatures devait etre plus basse. Ma question concerne surtout les Cattleya en periode de repos.
J'ai la possibilité de leur offrir des temperatures de 13°C a 19°C
Merci par avance
Répondre
M
Pas de soucis avec ta pièce. Tu ne dois rien changer car tu leur offres un bel écart de température entre le jour et la nuit.