Cymbidium

Publié le 2 Juin 2012

                       Swartz 1799

 

 

Le nom du genre vient de « kymbes » qui signifie « bateau », allusion à la forme du labelle.

Le genre compte une cinquantaine d’espèces.

On retrouve les Cymbidium du sud-est de l’Asie au Japon, à l’Indonésie et au nord de l’Australie. Ils poussent du bord de la mer jusqu’à 3000 m d’altitude. Ils sont épiphytes, lithophytes ou terrestres.

Les Cymbidium sont cultivés depuis l’époque de Confusius dans la Chine Antique.
Des milliers d’hybrides ont été créés.

 

 

Conditions générales de culture :

Comme leur aire de distribution est très vaste, ils présentent de grandes diversités de culture.

La plupart sont cultivés en serre tempérée-froide et installés l’été au jardin.

Ils apprécient des écarts de températures jour-nuit de 10°c.

Ils apprécient une lumière vive mais tamisée.

On ne rempote les plantes (rapidement après la floraison) uniquement que quand c’est nécessaire, les racines supportant mal qu’on les perturbe.

Les arrosages sont réguliers et abondants pendant la période de croissance. On les réduit à l’automne et on soumet les plantes à des températures nocturnes les plus basses possibles, hors gel, jusqu’en début d’épanouissement des boutons floraux.

 

 

 

Rédigé par minique

Publié dans #orchidées

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article