Disa

Publié le 10 Juin 2012

                       Peter Jonas Bergius 1767

 


Le nom du genre a probablement été donné en l’honneur de la reine Disa, personnage de la mythologie suédoise.

Originaires d’Afrique du Sud, de Madagascar, de la Réunion et d’Afrique tropicale.
On en dénombre environ160 espèces.

Les plantes sont terrestres, parfois lithophytes. Elles poussent près des cours d’eau, en sol acide, où elles fleurissent en plein soleil, depuis le niveau de la mer jusque 1200 m d’altitude.

 


Conditions générales de culture :

« La tête au chaud, les pieds au frais » ou culture en serre froide.

Les Disa vivent sur un sol acide pauvre en nutriments.

Culture en pot de terre cuite.

Le substrat (fond de graviers type aquarium sous mélange de sphaigne et tourbe ou 2/3 de tourbe blonde – 1/3 de perlite) doit rester humide sans être détrempé.

Arrosages avec une eau très pure, faiblement minéralisée.

Forte luminosité en hiver, mi-ombre l’été au jardin.

Bonne ventilation.

Serre froide : en été, éviter les températures supérieures à 30°c ; l’hiver, maintenir les plantes entre 2 et 12°c la nuit et jusque 20°c la journée.

Hygrométrie entre 50 et 70% (si trop élevée, les plantes risquent les attaques fongiques).

Différents types de culture sont possibles : culture en bac avec un fond d’eau (+/- 1 cm) ; culture avec un flux d’eau permanent ; culture sur lame d’eau.

 

Culture difficile.

 

 

Rédigé par minique

Publié dans #orchidées

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article