Dracula

Publié le 11 Juin 2012

                       Luer 1978

 


Dracula  signifie « petit dragon », allusion aux formes parfois inquiétantes des fleurs.

Le genre compte plus de 120 espèces réparties dans toute l’Amérique centrale, le nord de l’Amérique du sud jusqu’au Pérou.

Les Dracula poussent dans les forêts humides de montagne entre 1500 et 3000 m d’altitude. Ils sont épiphytes ou semi-terrestres.

Leur parfum est souvent désagréable.

 


Conditions générales de culture :

Leur culture nécessite : fraîcheur, humidité avec une bonne ventilation, ombre et arrosages toute l’année.

Serre tempérée à froide.
           jour : 15°c/22°c
           nuit : 8°c/14°c

On les cultive de préférence dans des pots ajourés ou des paniers. Certains se cultivent sur plaque.

Ils apprécient un mélange de sphaigne et de perlite mais un substrat à base de fines écorces peut convenir.

Les rempotages s’effectuent tous les ans (le substrat se dégradant vite vu l’humidité) lors de l’apparition de nouvelles pousses.

Séjour au jardin l’été avec une exposition nord car ils supportent mal la chaleur estivale surtout si l’air est sec.

 

Particularité : leur feuillage est rarement parfait. On voit souvent apparaître des taches noires à l’extrémité des feuilles, puis la chute de ses feuilles. C’est un phénomène normal de vieillissement des feuilles.

 

Rédigé par minique

Publié dans #orchidées

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article