Hoya engleriana

Publié le 29 Février 2012

Petite bouture de l'année passée qui a bien redémarré.

 

hoya-engleriana.jpg


J'ai cherché quelques compléments d'infos sur cette espèce, les voici :

 

Hoya engleriana     Hosseus (1907)

 

Une des espèces d’Hoyas les plus exigeantes à cultiver.

 

Originaire de l’Inde jusqu’au nord de la Thaïlande où il pousse dans les forêts tropicales des contreforts himalayens.

 

Les pédoncules se développent à l’extrémité des tiges et portent généralement 4 fleurs. Celles-ci ressemblent à celles de l’Hoya lanceolata ssp bella.

Dans son habitat naturel, cet Hoya subit une alternance de saisons sèches et pluvieuses ainsi que des écarts de températures jour-nuit nécessaires pour induire la floraison. Cet épiphyte pousse en situation ombragée par le feuillage des arbres aux heures les plus chaudes et en recevant parfois un peu de soleil direct dans la matinée et en fin de journée.

 

On le cultive de préférence en serre tempérée froide (10 à 25°c) mais on peut essayer de l’acclimater à la serre tempérée chaude (15 à 35°c).

Il demande une luminosité moyenne avec soleil direct tôt le matin ou en fin d’après-midi.

Il lui faut un substrat bien drainant. Ce substrat doit rester légèrement humide sans être détrempé. Toute période pendant laquelle le substrat est maintenu constamment mouillé semble conduire inévitablement à la perte des racines et la disparition de la plante.

Cet Hoya semble ne pas avoir la capacité de grimper et préfère être cultivé en suspension dans un pot de petite taille (max 15 cm).

 

Cette espèce montre une sensibilité marquée aux tétranyques (araignées rouges) ainsi qu’aux cochenilles.
La pourriture des racines peut aussi être un problème pour cette plante, ce qui suggère un faible niveau de résistance aux infections fongiques à partir du substrat, alors même que les tiges et les feuilles de cette espèce sont rarement atteintes par la moisissure ou des taches noires.

 

Le bouturage nécessite une forte hygrométrie.

 

hoya-engleriana1.jpg hoya-engleriana2.jpg

 

 

Rédigé par minique

Publié dans #hoyas

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

ksa writing 25/03/2014 11:51

Fleurs funéraires offrent un confort de deuil à une maison funéraire, église ou tombe. Les fleurs sont un signe de vie et de beauté. Membres de la famille comptent sur les bouquets de fleurs pour une distraction de toutes sortes pendant les heures de visite et les services funéraires.

JANI 04/03/2012 17:27


Ce week-end, je suis tombée sur la page "idées sorties" sur le Populaire. Le troisième salon de l'orchidée à Feytiat montrait plus de mille espèces d'orchidées. Décidemment, je suis gâtée en ce
moment côté fleurs. Je vais mettre tout ça en photo dans mon prochain article. J'ai fait environ 70 photos, tu vas en reconnaîtres plus d'une. Bises

JANI 01/03/2012 21:23


 Ta bouture se développe très bien. J'ai réussi à garder la mienne pour l'instant. Aujourd'hui j'ai eu la bonne idée d'aller dans une jardinerie, le soleil donne envie de voir les nouveautés
qu'ils proposent. Je suis tombée sur des petits pots de kerrii trop mignons avec des petits coeurs rouges. Bien que j'en ai déjà, j'en ai acheté un que je vais rempoter. J'ai aussi complété ma
collection de cactus. Bises

minique 04/03/2012 12:04



Ici, la jardinerie est de plus en plus décevante. Pas de nouveautés, faut inspecter les plantes car il y a régulièrement des cochenilles. J'y suis allée il y a peu car il faisait une promo sur
les orchidées. C'était l'horreur. Les plantes étaient exposées en plein courant d'air et dans un état sanitaire catastrophique. Et puis avant on pouvait trouver de temps en temps des Cattleya,
Masdevallia... tout ça est bien fini. Dommage.



Nini 29/02/2012 17:32


Merci Minique pour toutes ces explications .... et une plante de plus !


Très bonne soirée

therese 29/02/2012 15:37


Bonjour , cette plante me fait trés envie . Je pense en avoir une bien tôt, bon aprés midi bizzzzzzzzzzzzz