la CITES (reconnaître l'origine d'une plante)

Publié le 25 Mars 2011

Comment différencier une orchidée prélevée dans la nature d’une orchidée reproduite artificiellement ?


Avec plus de 20 000 espèces réparties sur tous les continents et dans toutes les zones climatiques (sauf l’Arctique et l’Antarctique), les orchidées forment la plus grande famille des plantes.

90% du volume des orchidées du commerce international sont des orchidées reproduites artificiellement.
Au commerce légal des orchidées sauvages s’ajoute malheureusement un important commerce illégal. Certains collectionneurs recherchent des spécimens sauvages ou des spécimens d’espèces qui ne sont pas reproduites artificiellement. D’autres recherchent des plantes inscrites à l’annexe 1. Il y a ainsi, par exemple, un gros trafic de Paphiopedilum venus d’Asie.

Comme habituellement les orchidées sont vendues sans fleurs, leur identification est difficile. Il devient donc important que les douanes puissent différencier une plante issue d’une collecte sauvage d’une plante reproduite artificiellement.
Une plante est dite « reproduite artificiellement » si elle est produite dans des conditions contrôlées, c’est-à-dire dans un milieu non naturel (mise en pot, traitement contre les nuisibles, protection contre le soleil, arrosages et fertilisation réguliers...)
Dans la nature, les plantes ne bénéficient pas de tous ces soins et peuvent avoir des marques d’un manque d’eau, de piqûres d’insectes… Autant d’indices à rechercher.


Examen des racines

Les racines des orchidées sauvages sont souvent abîmées. En effet, les plantes sont habituellement manipulées par plusieurs personnes (cueilleur, intermédiaire(s), exportateur) avec à chaque fois un risque de blessure. De plus, il arrive souvent qu’elles aient été endommagées lors de l’arrachage à leur support ou qu’une partie du support ou du substrat y reste attachée.
Ces racines prennent souvent la forme de la branche ou du rocher où la plante était fixée. Les racines des orchidées vivant dans les arbres sont souvent parallèles et suivent le trajet d’écoulement de l’eau.
Quant aux orchidées reproduites artificiellement, leurs racines sont habituellement saines, poussent dans différentes direction et épousent la forme du pot.


Examen des feuilles

Les orchidées sauvages ont souvent les feuilles écrasées ou arrachées suite aux différentes manipulations. Elles présentent des traces laissées par des nuisibles (insectes, petits mammifères, larves...). On peut y trouver des algues, des mousses ou lichens.
Ces plantes transitent souvent plus longtemps (de l’endroit de prélèvement jusqu’au destinataire), elles peuvent montrer des signes de déshydratation. Bien sûr, ces signes peuvent apparaître chez des plantes reproduites artificiellement quand elles ont manqué de soins mais habituellement les plantes reproduites artificiellement ont des feuilles saines et intactes.


Cas particulier

Les plantes cultivées à l’extérieur dans des conditions non contrôlées (par exemple sans protection, sur des caféiers de plantation...) ne peuvent être commercialisées en tant que plantes « reproduites artificiellement ». Elles ressembleront davantage aux plantes sauvages et la distinction est parfois difficile.

 

Rédigé par minique

Publié dans #orchidées

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

DUPLAND 26/03/2011 07:21



Les semis c'est chouette..... les mimosas poussent


Les zinnias sont sortis en deux jours


Bonne culture..... Si tu désires un caféiers , dendrobium nobile, ou autre , le plaisir est pour moi. J'envoie.


Bises


Huguette



minique 26/03/2011 07:37



C'est gentil de ta part mais il faudrait que je trouve un peu de place car pour l'instant avec tout le monde à la maison (sauf les cymbi qui sont sorti depuis bien longtemps (à l'abri sous une
bâche) et le laurier rose expédié devant l'entrée), les semis et plantules qui commencent à s'accumuler, la maison ressemble plus à une jungle pas toujours facile à traverser. Enfin ça me donne
un petit repis pour l'entretien de pas mal de carreaux innaccessibles tant que le beaux jours ne seront pas revenus.



DUPLAND 25/03/2011 13:45



Bonjour !! mes petits caféiers replantés depuis dimanche , poussent ,


le feuillage est beau , je suis surprise de cette reprise rapide


Nous avons chaleur et soleil , le gel est présent le matin !!!! ensuite


la chaleur du midi .


Ton article "cas particulier" fait mention du caféier , c'était un clin d'oeil !


Bisous


Huguette



minique 25/03/2011 16:46



C'est chouette pour tes plantules. Ici ce sont des plumerias que j'ai semis il y a un mois qui démarrent bien.


Bizz



chantal&Denis 25/03/2011 11:57



très intéressant ! un grand merci de toutes ces précisions ! bonne toute douce  journée !



minique 25/03/2011 16:45



Je ferai encore un post avec des liens utiles.