Le grand chêne

Publié le 15 Octobre 2010

 

chene.jpg

 

  

Le grand chêne

 

Il vivait en dehors des chemin forestier,
Ce n'était nullement un arbre de métier,
Il n'avait jamais vu l'ombre d'un bûcheron,
Ce grand chêne fier sur son tronc.

Il eût connu des jours filés d'or et de soie
Sans ses proches voisins, les pires gens qui soient;
Des roseaux mal pensant, pas même des bambous,
S'amusant à le mettre à bout.

Du matin jusqu'au soir ces petit rejetons,
Tout juste cann' à pêch', à peine mirlitons,
Lui tournant tout autour chantaient, in extenso,
L'histoire du chêne et du roseau.

Et, bien qu'il fût en bois, les chênes, c'est courant,
La fable ne le laissait pas indifférent.
Il advint que lassé d'être en butte aux lazzi,
Il se résolue à l'exil.

A grand-peine il sortit ses grands pieds de son trou
Et partit sans se retourner ni peu ni prou.
Mais, moi qui l'ai connu, je sais qu'il souffrit
De quitter l'ingrate patrie

A l'oré' des forêts, le chêne ténébreux
A lié connaissance avec deux amoureux.
"Grand chêne, laisse-nous sur toi graver nos noms...
Le grand chêne n'a pas dit non.

Quand ils eur'nt épuisé leur grand sac de baisers,
Quand, de tant s'embrasser, leurs becs furent usés,
Ils ouïrent alors, en retenant des pleurs,
Le chêne contant ses malheurs.

"Grand chên', viens chez nous, tu trouveras la paix,
Nos roseaux savent vivre et n'ont aucun toupet,
Tu feras dans nos murs un aimable séjour,
Arrosé quatre fois par jour. "

Cela dit, tous les trois se mirent en chemin,
Chaque amoureux tenant une racine en main.
Comme il semblait content ! Comme il semblait heureux
Le chêne entre ses amoureux.

Au pied de leur chaumière ils le firent planter.
Ce fut alors qu'il commença de déchanter
Car, en fait d'arrosage, il n'eut rien que la plui',
Des chiens levant la part' sur lui.

On a pris tous ses glands pour nourrir les cochons,
Avec sa belle écorce on a fait des bouchons,
Chaque fois qu'un arrêt de mort était rendu,
C'est lui qui héritait du pendu.

Puis ces mauvaises gens, vandales accomplis,
Le coupèrent en quatre et s'en firent un lit.
Et l'horrible mégère ayant des tas d'amants,
Il vieillit prématurément.

Un triste jour, enfin, ce couple sans aveu
Le passa par la hache et le mit dans le feu.
Comme du bois de caisse, amère destinée
Il périt dans la cheminée.

Le curé de chez nous, petit saint besogneux,
Doute que sa fumé' s'élève jusqu'à Dieu.
Qu'est-c'qu'il en sait, le bougre, et qui donc lui a dit
Qu'y a pas de chêne en paradis ? (bis)

 

Brassens

 

 
 


Rédigé par minique

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

lydie 18/10/2010 12:45



moi aussi c est l orientation des dents qui me chiffonnent;   la coupe des dents est facile  mais la?  as tu regarde si un truc dedans,,,la gencive?  ou
traumatisme apres la coupe des dents? ca peut arriver    le souci un  abces  file souvent vers l oeil ou l oreille pour faire tout doucement une poche de
pue    essaye  de palper 



minique 18/10/2010 20:03



Je reviens de chez la véto. C'est bien un abcès. On le laisse murir et vendredi elle le draine.


Bizz



lydie 18/10/2010 08:07



je reflechis         periode de mue il y a ici;;;       un choc, une piqure d insecte?   des qun lapin
cesse de manger  ou autre rongeur  il y a u grand risque pour les dents    il a peut un truc corps etranger?  age?  et camille doit lire l horoscope des animaux
chez lydie,,,,  un lapin parfois peut dire en chuchotant au revoir meme si  on s efforce le sauver,  c est une hypothese a  considerer



minique 18/10/2010 11:20



Oui elle le sait. Mais c'est une hypothèse qu'elle est capable d'assumer. Elle a déjà vécu le décès du poney que l'on avait. On le savait condamné. C'est pour cela qu'on nous l'avait donné : pour
qu'il puisse vivre heureux la fin de sa vie. Le vété avait pronostiqué 3-4 mois de survie quand nous l'avons eu. Il est resté 3 ans avec nous... il est parti un 29 février... Chats et hamsters
sont déjà morts. Les enfants l'acceptent même si cela est douloureux.


Ici le lapin a 4 ans et vit exclusivement dehors depuis 3 ans. Ce lapin n'a jamais voulu ronger. Tous les 3-4 mois, il faut lui couper les dents. Il se laisse faire sans problème. Mais ici les
dents ont changé d'orientation.



lydie 17/10/2010 18:13



il arrive d y  voir des lapinous                         
et le tien  ca va ty mieux,,,  je suis inquiete



minique 18/10/2010 07:11



Je vais retourner chez la véto car même s'il mange bien et garde un bon état général, il continue à perdre ses poils comme s'il muait et maintenant développe une tuméfaction au niveau de l'angle
de la mâchoire (tumeur ? abcès ?) de plus les 2 incisives inférieures ont bougé : une s'oriente vers l'intérieur et l'autre vers l'extérieur de la mâchoire. Camille l'a bien vermifugé comme tu
l'avais conseillé. J'ai supervisé, le lapin a bien tout pris le traitement.



Patricia 15/10/2010 22:45



Magnifique , magnifique chanson de Georges Brassens ! merci Minique !!


très bon dimanche, bisous !



minique 16/10/2010 12:33



Les chênes rouges du jardin prennent leurs belles couleurs automnales et les feuilles qui tombent par terre parfument l'athmosphère...