Restrepiella ophiocephalata red

Publié le 27 Août 2010

 

 

restrepiella ophiocephalata

 

Trouvé au Mexique, Belize, Guatemala, El Salvador, Nicaragua, Costa Rica et occasionnellement dans le Sud de la Floride.
Il pousse dans les forêts marécageuses et dans les plantations de café entre 40 et 1600m d'altitude.

On le cultive à la mi-ombre, en serre tempérée, avec des arrosages réguliers toute l'année, en gardant le substrat humide.



 restrepiella ophio restrepiella ophiocephalata red

 

Didier, si tu l'aimes bien, je te réserve ce keiki :

 

restrepiella


   

Rédigé par minique

Publié dans #orchidées

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

paty 05/02/2011 20:12



merci beaucoup mimique pour la documentation bigous



cherepatricia 05/02/2011 14:49



bonjour mimique je me pose 1 question depuis que j ais eu mon restrepia il a un lien entre les deux et encore mille merci pour nous faire decouvrir des especes peu commune mais que nous adorons
tous amities  paty



minique 05/02/2011 18:38



Si tu veux en savoir un peu plus sur les Restrepia voici un bon lien.



JANI 31/08/2010 23:15



Il est beau ton égouttoir, je comprends que la petite s'y plaise dans un logis pareil. Merci pour l'idée. Bises



minique 01/09/2010 10:34



Il y a beaucoup de choses qu'on peut recycler pour installer nos belles. J'ouvre parfois des yeux ronds quand je vois le prix de certains cache-pots.



JANI 30/08/2010 23:24



Une bien jolie petite orchidée! C'est agréable de découvrir des nouvelles. Bises



minique 31/08/2010 07:20



Elle n'est pas difficile de culture. Pour que le substrat reste humide sans être détrempé, j'ai placé la plante dans un ancien égouttoir à couverts. J'ai ainsi une bonne aération du substrat et ça lui plait bien. Tout ce qu'on invente pas pour nos
belles.



Maïté 28/08/2010 21:41



trop mimi , tu as cette chance de pouvoir les sortir


marrante cette teinte 


bizzzzz


bizzzzzzzz



minique 29/08/2010 08:38



Au moins je trouve des avantages au saule marsault qui a poussé tout seul à côté de la terrasse.