Publié le 19 Juin 2011

Papillon très répandu dans nos régions. On le trouve dans les prairies fleuries de mai à septembre.

 

myrtil.jpg

 

Ce papillon a un dimorphisme sexuel. Le dessus de l'aile antérieure du mâle est uniformément marron clair avec un ocelle noir centré de blanc à l'apex. La femelle présente une plage fauve orangée plus ou moins étendue autour de cet ocelle.

 

Voici un mâle : mâle

 

 

 

 

 

 

 

 

 

myrtil2.jpg   myrtil1.jpg

 

 

 


Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #le petit monde du jardin

Repost0

Publié le 19 Juin 2011

phal-sumatrana.jpg

 

Epiphyte des forêts de basse altitude (jusque 700 m), les floraisons sont légèrement parfumées.

Il se cultive en serre tempérée à chaude.

 

phal sumatrana1

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #orchidées

Repost0

Publié le 18 Juin 2011

Le voilà qui refleurit.

La première fleur s'est ouverte.

Deux autres hampes devraient aussi fleurir.

 

tetraspis.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #orchidées

Repost0

Publié le 18 Juin 2011

Je n'ai pas eu le temps de vous montrer la floraison de mon hoya finlaysonii qui aujourd'hui est terminée.

Ma plante végétait jusqu'au moment où je me suis décidée à la rempoter dans un substrat classique pour orchidées. Et puis là... en quelques semaines, il m'a préparé et offert cette belle floraison.

 

hoya-finlaysonii.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #hoyas

Repost0

Publié le 17 Juin 2011

Rédigé par minique

Publié dans #jardin

Repost0

Publié le 17 Juin 2011

grand-mars5.jpg

 

Un artiste ?...  Apatura iris.

 

Un des papillons les plus insaisissables de nos régions. On l'appelle grand mars changeant.

 

Celui-ci n'avait pas de reflets bleutés. Ce devait être une femelle. Il était quand même bien beau et très grand.

 

grand-mars4.jpg

 

grand-mars.jpg

 

grand-mars1.jpg

 

grand-mars2.jpg

 

grand-mars3.jpg

 

Pour le prendre en photo, j'ai coupé la branche de lamier sur laquelle il était. Puis il est venu se poser sur ma main.

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #le petit monde du jardin

Repost0

Publié le 16 Juin 2011

Voici une très belle Impatiens botanique originaire d'Afrique.

 

sodenii3.jpg

 

Elle fleurit de juillet aux gelées quand on la cultive dehors et toute l'année en véranda.

En climat doux, elle est rustique jusque -5°c avec une protection (paillage). Son feuillage, caduc, disparait en hiver.

 

sodenii.jpg

 

sodenii1

 

 

 

 

 

 

 

Elle peut mesurer 1 m de hauteur et 50 cm de largeur.
Les fleurs font 5 cm (l'éperon de ma fleur mesure 10 cm ! ).

 

 

 

 

 

 

On la cultive à la mi-ombre mais cette espèce est plus résistante au soleil et à la chaleur que la plupart des autres Impatiens. Elle demande des arrosages réguliers. Elle peut se ressemer au jardin.

 

Les anglosaxons l'appellent le "Rhododendron du pauvre" (Poor Man's Rhododendron).

Impatiens Sodenii, espèce type a des fleurs rose pâle ; Impatiens Sodenii subsp. Sodenii a des fleurs blanc pur avec un coeur rouge cerise.

 

sodenii2.jpg


Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #plantes d'intérieur

Repost0

Publié le 16 Juin 2011

On l'appelle aussi : petite camomille, camomille vraie, camomille allemande, matricaire camomille...

 

camomille1.jpg


 

Description

 

Plante annuelle pouvant atteindre 60 cm de haut. Les tiges sont dressées et ramifiées ; les feuilles très découpées. Les fleurs ressemblent à de petites marguerites avec le coeur fort bombé et les pétales blancs retombent autour de lui. Le réceptacle est creux (différence avec la matricaire inodore).

 

Floraison

 

Elle fleurit de mai à novembre.

 

camomille

 

Habitat

 

On la rencontre au bord des chemins, dans les décombres, les moissons et cultures...

 

Répartition

 

On la trouve dans toutes les régions jusqu'à 1600 m.

 

camomille-copie-2.jpg

 

Ethnobotanique

 

Les égyptiens l'avaient dédiée au soleil en raison de son efficacité contre les fièvres.

De nos jours, on l'utilise toujours pour ses propriétés médicinales.
Ce sont les fleurs que l'on récolte.
On en fait des tisanes contre l'insomnie, en cas de troubles digestifs fonctionnels, de digestion difficile, en cas de règles douloureuses (d'où son nom latin : Matricaria (mater = mère)), contre l'eczéma, pour soulager les insolations...
En usage externe, elle s'emploie en cas de conjonctivite (cataplasme), pour donner des reflets dorés aux cheveux (lotion et eau de rinçage), pour soulager les douleurs des rhumatismes et de la goutte (huile)...

Elle est l'alliée des viticulteurs : elle aide la vigne plantée en sol difficile ou souffrant d'un stress hydrique en cas de fortes chaleurs.

On dit que l'odeur des fleurs empêche les abeilles de piquer les apiculteurs.

 

Idée de recette

 

Vin de camomille

camo

Faire macérer 10 jours, 50 g de fleurs de camomille, 10 morceaux de sucre, (le zeste d'une orange ou d'un citron non traité si on aime) dans 1 litre de vin (blanc, rouge, Banyuls).
Un verre à porto avant le repas est tonique et apéritif.

 


 

 

camomille-copie-1.jpg

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #petite flore des bois et des champs

Repost0

Publié le 13 Juin 2011

 

 

impatiens

 

 

 

 

 

 

          Pas que des orchidées à la maison... quelques impatiens aussi...

 

 

 

 

 

 

 

 

Voici un hybride orange d'impatiens bicordata. C'est une bouture de ce printemps qui vient de chez Paul Shirley.

 

impatiens-bi.jpg

 

impatiens-bic.jpg impatiens-copie-1.jpg

 


Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #plantes d'intérieur

Repost0

Publié le 11 Juin 2011

Très, très peu de temps libre pour le moment : voilà pourquoi je suis si absente sur vos blogs pour l'instant.

 

Je vous souhaite à toutes et tous un bon week-end de Pentecôte.

 

soiree-de-bonheur.jpg

Rosier Soirée de bonheur                    

 


Voir les commentaires

Rédigé par minique

Repost0