Publié le 28 Avril 2020

Il faut  (pour +/- 4 pots de 340 grammes) : 

400 fleurs de pissenlits (pas d'inquiétude, la cueillette va vite)
1,5 L d'eau
jus de 2 citrons et d'1 orange
1 gousse de vanille (à défaut : 1 sachet de sucre vanilliné)
1 kg de sucre semoule ou gélifiant

Cueillir les fleurs, les laver, les faire sécher 1 à 2 heures au soleil (l'opération suivante, qui est longue, est plus facile avec des fleurs non mouillées).

Retirer toutes les parties vertes.

Mettre dans une casserole avec l'eau et les jus. Laisser cuire à feu doux pendant 1 heure en veillant à ce que les fleurs baignent bien dans l'eau.

Filtrer, presser bien dans une étamine.

Mettre le jus obtenu dans une casserole. Ajouter le sucre et la gousse de vanille fendue en deux. Laisser cuire à grosse ébullition suivant les indications sur l'emballage du sucre gélifiant.

Mettre dans des bocaux rincés préalablement à l'eau chaude. Mettre un couvercle.

 

 

Cette préparation se conserve plusieurs mois au frais à l'abri de la lumière.

 

 

 

Le pissenlit

"Cette fleur qui est un soleil devient une voie lactée, un monde d'astres après la floraison."

Elisée Rochus 

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #plaisirs gourmands

Repost0

Publié le 27 Avril 2020

 

 

Voici une mauvaise herbe qui pourtant est délicieuse et a bien sa place dans un jardin campagnard comme le mien. Feuilles et fleurs sont comestibles.

 

La semaine passée j'ai été à la cueillette des fleurs pour en faire de la gelée.

Il faut  :

25 grammes de pétales de fleurs d'orties blanches
50 cl de vin doux
du sucre (pour ma part j'utilise du sucre gélifiant)

Rincer les pétales de fleurs puis les mettre dans un bocal avec le vin. Laisser macérer 6 jours.Verser le tout dans une casserole et laisser cuire à feu doux pendant 1 heure. Passer à la moulinette ou au mixer plongeant. Filtrer et presser fort les fleurs. Peser le jus obtenu et ajouter le même poids de sucre (perso je préfère avec un peu moins). Chauffer jusqu'à ébullition et suivre les instructions de cuisson pour votre sucre. Retirer du feu et mettre en pot puis couvrir.

 

 

 

Cette gelée est délicieuse sur un morceau de pain ou avec des crêpes et des gaufres. Elle peut également accompagner les viandes ou le poisson ainsi qu'agrémenter les sauces.

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #plaisirs gourmands

Repost0

Publié le 12 Avril 2020

"Le bout du monde et le fond du jardin contiennent la même quantité de merveilles."

Christian Bobin

C'est le printemps au jardin

 

C'est le printemps au jardin
C'est le printemps au jardin
C'est le printemps au jardin
C'est le printemps au jardin
C'est le printemps au jardin
C'est le printemps au jardin
C'est le printemps au jardin
C'est le printemps au jardin
C'est le printemps au jardin
C'est le printemps au jardin

 

C'est le printemps au jardin
C'est le printemps au jardin

 

C'est le printemps au jardin

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #jardin

Repost0

Publié le 7 Mars 2020

Epiphyte monopodial miniature originaire des Etats de Sao Paulo et de Rio au Brésil. Il pousse entre 800 et 1000 mètres d'altitude. L'inflorescence retombante peut porter jusqu'à 10 fleurs. La floraison est hivernale.

 

Culture :

- La plante se plait en serre tempérée fraîche mais pourrait être cultivée en serre tempérée à tempérée chaude.

- Ombre, lumière modérée

- Culture montée sur écorce vu le port de la hampe

- Pas de période de repos

 

Pour ma part, comme je n'ai pas de serre, je la cultive comme plusieurs de mes miniatures dans un bocal en plastic percé d'un trou afin de pouvoir suspendre la plante. Cela me permet de maintenir une bonne hygrométrie toute l'année.

Je n'ai qu'une fleur mais c'est sa première floraison. J'espère être plus chanceuse l'année prochaine.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #orchidées

Repost0

Publié le 15 Février 2020

Originaire de Colombie, l'espèce pousse en épiphyte entre 1900 et 2500 mètres d'altitude. Elle a la particularité de produire des keikis sur les inflorescences.
La floraison a lieu à la fin du printemps et en été. Les fleurs se succèdent sur la hampe florale.

 

Culture :

Ombre
Serre froide à tempérée froide
Forte hygrométrie

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #orchidées

Repost0

Publié le 2 Janvier 2020

Epiphyte miniature (jusqu'à 10 cm) originaire des forêts brumeuses de montagnes de Taïwan où il pousse, de façon monopodiale, entre 1000 et 2000 mètres d'altitude.

La plante peut fleurir à tout moment de l'année avec un parfum d'agrumes.

 

Il demande la serre tempérée, la mi-ombre, une forte hygrométrie et des arrosages réguliers toute l'année.

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #orchidées

Repost0

Publié le 1 Janvier 2020

Floraison de fin octobre

Pour ma part, il passe l'hiver dans une pièce non chauffée et sort aux beaux jours dans le jardin en position ombragée. Je le rentre à l'automne en faisant attention à ne pas lui faire subir un choc thermique important qui fait tomber les boutons floraux.

 

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #cactus et succulentes

Repost0

Publié le 30 Décembre 2019

Plante très fidèle et facile de culture. Déjà plus de 6 mois de floraison !

Ce Phragmipedium est un hybride enregistré en 1986 par R.B. Cole. Il est issu du croisement entre un Phragmipedium longifolium et un Phragmipedium sargentianum. 

Il demande une bonne luminosité sans soleil direct aux heures les plus chaudes, une serre tempérée (18-22°c), des arrosages réguliers pour maintenir le substrat humide. Par contre, il faut avoir la main légère avec les engrais vu la sensibilité de ses racines aux sels.

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #orchidées

Repost0

Publié le 29 Décembre 2019

Pour plus de facilité, on peut remplacer la tête réalisée au crochet du modèle présenté l'année passée par une perle en bois. On débutera l'ange par les ailes en commençant par un rang de 8 mailles serrées dans un cercle magique.

Je durcis ensuite le crochet avec du Powertex mais on peut aussi bien le faire avec un sirop de sucre. Quand l'ange est presque sec, je fixe la perle (20 mm de diamètre) avec un fil de fer  ou une attache pour boule de Noël. Il suffit de faire une boucle à une extrémité et faire passer le fil à travers la perle puis de fixer celle-ci à l'ange en tournicotant l'autre extrémité à l'intérieur du "cou".

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #mes p'tites mains ont fait...

Repost0

Publié le 19 Août 2019

 

Fil Creative Bubble de chez Rico
Crochet n°4

 

Fleur :

Avec un fil de couleur :

Cercle magique

Rang 1 : 9 mailles serrées, fermer le tour par 1 maille coulée, couper le fil.

 

Avec le fil blanc :

Rang 2 : *1 maille serrée, 12 mailles en l’air**, répéter de * à **, fermer le tour par 1 maille coulée.

Rang 3 : 12 brides dans chaque arceau, fermer le tour par 1 maille coulée, couper le fil

 

Base de l’éponge :

Avec le deuxième fil de couleur :

Rang 1 : à l’arrière de chaque maille serrée du rang 2, faire 1 maille serrée puis 2 mailles en l’air (commencer le rang avec 1 maille en l’air), fermer le tour par 1 maille coulée.

 

 

Rang 2 : faire 4 brides dans chaque arceau (remplacer la première bride par 3 mailles en l’air, fermer le tour par 1 maille coulée.

Rang 3 : 3 mailles en l’air, * commencer 1 bride et la terminer en prenant la base du centre du pétale (d’arrière en avant) avant de faire le dernier jeté (l’attache du pétale se trouve au centre de l’arceau), 1 bride, 1 augmentation (l’augmentation se trouve au-dessus de la maille serrée du rang 1), 1 bride**, répéter de * à ** tout le tour (le rang se termine par 1 augmentation), fermer le tour par 1 maille coulée.

 

 

Rang 4 : 3 mailles en l’air, 2 brides, * 1 augmentation (l’augmentation se trouve au-dessus de l’augmentation du rang précédent), 4 brides**, répéter de * à ** tout le rang (le rang se termine par 1 bride), fermer le tour par 1 maille coulée.

Rang 5 : 3 mailles en l’air, 1 bride * 1 double diminution, 3 brides**, répéter de * à ** tout le rang (le rang se termine par 1 bride), fermer le tour par 1 maille coulée.

Rang 6 : 3 mailles en l’air, * 1 diminution, 2 brides**, répéter de * à ** tout le rang (le rang se termine par 1 bride), fermer le tour par 1 maille coulée.

Rang 7 : 2 mailles en l’air, 2 brides, * 1 diminution, 1 bride, répéter de * à ** tout le rang (le rang se termine par 1 bride), fermer le tour par 1 maille coulée.

Rang 8 : 2 mailles en l’air, 1 bride, faire des diminutions tout le reste du rang, terminer par 1 bride, fermer le tour avec 1 maille coulée.

Rang 9 : 1 maille en l’air puis terminer le tour par 2 mailles serrées ensemble.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #révolution dans les placards

Repost0