Publié le 14 Juin 2016

Kohleria bogotensis

En fleurs presque toute l’année dans la maison.

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #Gesneriaceae

Repost0

Publié le 13 Juin 2016

Spiraea nipponica ‘Snowmound'

Spirée du Japon au feuillage vert bleuté sur le dessous.

Spiraea nipponica ‘Snowmound'

Le feuillage est caduc et devient jaune en automne.

La floraison a lieu à la fin du printemps (mai à juin) sur les pousses de l’année précédente. Les branches s’arquent sous la profusion de fleurs blanches réunies en corymbes terminaux.

Spiraea nipponica ‘Snowmound'

Culture :

Exposition : soleil ou mi-ombre
Sol : ordinaire, riche, frais mais drainé
Rusticité : excellente
Entretien : taille si nécessaire après la floraison

Spiraea nipponica ‘Snowmound'

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #jardin

Repost0

Publié le 13 Juin 2016

Cattleya purpurata

Petite floraison cette année mais ma plante a pris une telle ampleur (plus de 90 cm d’envergure) que je n’ai pu la mettre à la place habituelle où elle passait d’ordinaire l’hiver. Elle a reçu moins de lumière et ne m’offre que 3 fleurs. Faudra que je trouve une solution dans quelques mois.

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #o

Repost0

Publié le 12 Juin 2016

Gymnadenia conopsea

Le nom du genre vient du grec gymnos (nu) et de aden qui signifie glande car les rétinacles du genre sont nus.
Le nom de l’espèce vient aussi du grec : conops qui veut dire mouche et opsis pour apparence. Il est donc surnommé Orchis moucheron.

Gymnadenia conopsea

On le trouve en Europe et en Asie septentrionale dans des milieux très variés : pelouses sèches, tourbières, forêts claires, sur sol calcaire jusqu’à 2400 m d’altitude.

Gymnadenia conopsea

La plante mesure de 15 à 50 cm.
Les feuilles sont lancéolées et mesurent jusqu’à 15 cm de long.
L’inflorescence se présente en épi cylindrique allongé présentant de 20 à 60 fleurs. Celles-ci sont petites, bien ouvertes, dans des tons roses à rose violacé, légèrement parfumées.
Le labelle présente 3 lobes à peu près égaux.
L’éperon est très fin et nettement plus long que l’ovaire.
La floraison a lieu de mai à août.

Gymnadenia conopsea

La pollinisation est assurée par les papillons diurnes.

Plateau des « Abannets » (Nismes) - juin 2016

Plateau des « Abannets » (Nismes) - juin 2016

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #petite flore des bois et des champs

Repost0

Publié le 12 Juin 2016

Du côté des arbustes :

Hydrangea petiolaris

Hydrangea petiolaris

Physocarpus opulifolius ‘Diabolo'

Physocarpus opulifolius ‘Diabolo'

Deutzia ‘Tourbillon rouge'

Deutzia ‘Tourbillon rouge'

Photo pas terrible (car difficile d’accès) mais l’Actinidia pilosula est en fleurs

Photo pas terrible (car difficile d’accès) mais l’Actinidia pilosula est en fleurs

Spiraea nipponica ‘Snowmound'

Spiraea nipponica ‘Snowmound'

Les toutes premières roses :

Eglantier

Eglantier

Ancienne bouture de Martine (si tu as son nom...)

Ancienne bouture de Martine (si tu as son nom...)

Rosier mousseux

Rosier mousseux

Gipsy Boy

Gipsy Boy

Parmi les Geranium :

Brookside

Brookside

Nimbus

Nimbus

endressii

endressii

Hélas, j’ai oublié son nom

Hélas, j’ai oublié son nom

pratense ‘Splish Splash'

pratense ‘Splish Splash'

Spinners

Spinners

Orion

Orion

D’autres vivaces :

Toujours en fleurs : Anemonella thalictroides

Toujours en fleurs : Anemonella thalictroides

Une jolie rampante couvre-sol mais qui vu sa situation est difficile à prendre en photos : Mitchella repens

Une jolie rampante couvre-sol mais qui vu sa situation est difficile à prendre en photos : Mitchella repens

Clematis patens ‘Hagley Hybrid'

Clematis patens ‘Hagley Hybrid'

Sisyrhynchium striatum

Sisyrhynchium striatum

Pivoine sans nom

Pivoine sans nom

Iris pseudacorus
Iris pseudacorus

Bonne fin de week-end à tous !

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #jardin

Repost0

Publié le 11 Juin 2016

Iris versicolor

Connu aussi sous le nom de Clajeux.

Plante originaire du sud-est du Canada et du nord-est des Etats-Unis. C’est la fleur emblème du Québec.

Il est commun des milieux humides : fossés, marais, bord des cours d’eau, prairies humides.

La plante mesure environ 90 cm.
Le feuillage est persistant et présente de longues feuilles dressées, lancéolées, vert vif.
Le rhizome est traçant.
Les tiges peuvent donner de 3 à 5 fleurs qui s’ouvrent les unes après les autres. Elles sont de couleur violette avec un coeur blanc et des stries violacées sur les sépales. Le pistil est divisé en 3 sections pétaloïdes (qui ont l’apparence de pétales). Chaque fleur ne dure qu’à peu près 48 heures. La floraison a lieu de mai à juillet.

Iris versicolor

Culture :

Exposition : soleil, mais tolère la mi-ombre

Sol : riche en matières organiques

Humidité du sol : milieux humides voire détrempés comme les berges d’étang ou les zones marécageuses. Il peut être planté jusqu’à 10 cm de profondeur.

Rusticité : excellente

Ennemis : limaces et escargots

Entretien : division des touffes tous les 3-4 ans à la fin de l'été

Iris versicolor

Il est utilisé en homéopathie pour les pathologies digestives (constipation, vomissements), les douleurs, les migraines : le rhizome est mis à macérer dans de l’alcool pour obtenir une teinture-mère qui subit ensuite plusieurs dilutions.

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #jardin

Repost0

Publié le 10 Juin 2016

Lycaste sp.

Originaire d’Equateur mais sans nom. Il est très agréablement parfumé.

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #orchidées

Repost0

Publié le 8 Juin 2016

Thymus praecox

Thym précoce ou thym couché

Thymus praecox

Famille : lamiaceae

Plante aromatique couchée qui présente une longue tige rampante, des rameaux florifères ronds et régulièrement velus (différence avec le thym de bergère (Thymus pulegioides) qui a des tiges quadrangulaires et généralement velues uniquement sur les arêtes), des feuilles arrondies à ovales. Les fleurs sont rose-violet. La floraison a lieu de mai à août.

On le trouve surtout à moyenne altitude dans les montagnes et les Alpes.

Il en existe de nombreuses sous-espèces.

Plateau des « Abannets » - juin 2016

Plateau des « Abannets » - juin 2016

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #petite flore des bois et des champs

Repost0

Publié le 7 Juin 2016

Orchis militaris

Plante haute de 20 à 50 cm.
Les feuilles basales sont vert brillantes, non tachetées, elliptiques et pointues, les caulinaires sont plus petites et plus étroites. Elles sont entières.
L’inflorescence se présente en épi conique puis subcylindrique et compte de 10 à 40 fleurs.
Les sépales et les pétales sont rassemblés en un casque clair. Les sépales sont soudés entre eux dans leur moitié inférieure. Ils sont blanc-rosés à l’extérieur et marqués de veines pourpres sur leur face interne. Le labelle est trilobé avec un lobe médian deux fois plus large que les lobes latéraux et divisé en deux lobules séparés par une dent. Les extrémités des lobes sont pourpres-violacées, la zone médiane est blanche, rose ou lilas pâle et fortement ponctuée de violet. L’éperon est incurvé vers le bas et sa longueur est plus ou moins égale à la moitié de l’ovaire.

Orchis militaris
Orchis militaris

La floraison a lieu d’avril à juin, voire en juillet en montagne.

On le trouve dans les sols secs à frais sur les pelouses calcaires, les prairies naturelles, les bois de feuillus clairs, en Europe et en Sibérie jusque 1800 m d’altitude.

Monts de Baives - juin 2016
Monts de Baives - juin 2016

Ethnobotanique : le tubercule de la plante contient des mucilages utilisés en herboristerie contre les maux de ventre.

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #petite flore des bois et des champs

Repost0

Publié le 7 Juin 2016

Vincetoxicum hirundinaria

Surnommé : dompte-venin officinal car il était autrefois préconisé, bien à tord, comme contrepoison en cataplasme sur les morsures de serpent.

Famille : apocynaceae

Vincetoxicum hirundinaria

Plante herbacée, qui peut atteindre 1 mètre de haut, à tige non ramifiée.
Les feuilles sont opposées, à courts pétioles, larges et lancéolées, légèrement duveteuses sur les nervures du dessus.
L’inflorescence apparait à l’aisselle des feuilles supérieures. Elle est composée de plusieurs petits groupes de fleurs étoilées, plus ou moins blanches ou jaune verdâtre, entourés de petites bractées lancéolées. La corolle est en forme d’entonnoir et profondément découpée en 5 lames. La floraison a lieu de mai à août.
Les fruits sont des capsules pointues qui s’ouvrent à maturité en 2 valves et laissent échapper des graines noires surmontées d’une aigrette.

Les fleurs ont une odeur désagréable. Elles sont principalement fréquentées par les mouches. Le pollen est transféré en bloc quand un insecte tombe dans le piège à cet effet.

Vincetoxicum hirundinaria

On le trouve sur les pelouses sèches, les forêts claires et les broussailles, généralement sur sols calcaires, en Europe (à l’exception du Nord), en Asie et en Afrique du Nord, jusque 1800 m d’altitude.

Attention : l’intégralité de la plante est toxique mais c’est surtout les parties souterraines de celle-ci qui contiennent de la vincetoxine, un poison qui tue à fortes doses par paralysie des voies respiratoires.

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #petite flore des bois et des champs

Repost0