petite flore des bois et des champs

Publié le 7 Juin 2016

Vincetoxicum hirundinaria

Surnommé : dompte-venin officinal car il était autrefois préconisé, bien à tord, comme contrepoison en cataplasme sur les morsures de serpent.

Famille : apocynaceae

Vincetoxicum hirundinaria

Plante herbacée, qui peut atteindre 1 mètre de haut, à tige non ramifiée.
Les feuilles sont opposées, à courts pétioles, larges et lancéolées, légèrement duveteuses sur les nervures du dessus.
L’inflorescence apparait à l’aisselle des feuilles supérieures. Elle est composée de plusieurs petits groupes de fleurs étoilées, plus ou moins blanches ou jaune verdâtre, entourés de petites bractées lancéolées. La corolle est en forme d’entonnoir et profondément découpée en 5 lames. La floraison a lieu de mai à août.
Les fruits sont des capsules pointues qui s’ouvrent à maturité en 2 valves et laissent échapper des graines noires surmontées d’une aigrette.

Les fleurs ont une odeur désagréable. Elles sont principalement fréquentées par les mouches. Le pollen est transféré en bloc quand un insecte tombe dans le piège à cet effet.

Vincetoxicum hirundinaria

On le trouve sur les pelouses sèches, les forêts claires et les broussailles, généralement sur sols calcaires, en Europe (à l’exception du Nord), en Asie et en Afrique du Nord, jusque 1800 m d’altitude.

Attention : l’intégralité de la plante est toxique mais c’est surtout les parties souterraines de celle-ci qui contiennent de la vincetoxine, un poison qui tue à fortes doses par paralysie des voies respiratoires.

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #petite flore des bois et des champs

Repost0

Publié le 6 Juin 2016

les Abannets - juin 2016
les Abannets - juin 2016

Surnommé : Ophrys bourdon, Ophrys frelon

On le trouve en France, en Allemagne, dans le sud de la Belgique, dans le sud-est de la Grande-Bretagne, dans le centre et le sud de l’Europe jusque 1400 m d’altitude, sur des sols calcaires secs à frais : pelouses, friches, bois clairs, etc.

Ophrys fuciflora

La tige est robuste et mesure de 10 à 30 cm.
La floraison a lieu d’avril à la mi-juin. Les fleurs sont organisées en épi lâche (2 à 5 fleurs). Les sépales sont blancs, roses ou pourpres, à forte nervure médiane verte, parfois lavés de vert. Les pétales égalent au maximum la moitié de la longueur des sépales. Ils sont de couleur rose pâle à rouge. Le labelle est assez grand, entier, en forme de trapèze arrondi, à bords étalés, relevés dans la partie distale élargie. Il est dans les tons bruns et présente une large macule jaunâtre ainsi qu’un appendice apical souvent tridenté et orienté vers l’avant.

L’espèce est très variable quant à la forme et l’ornementation du labelle.

La pollinisation est réalisée par des abeilles mâles du genre Eucera (Eucera nigrescens et Eucera longicornes). L’autopollinisation est possible.

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #petite flore des bois et des champs

Repost0

Publié le 6 Juin 2016

Coeloglossum viride

Le nom du genre vient du grec « koilos » (creux) et « glossa » (langue) en référence à la forme du labelle. Il ne comprend qu’une espèce dont le nom en latin signifie "de couleur verte ».

Aujourd’hui, pour Kew, Coeloglossum viride est un synonyme de Dactylorhiza viride.

Coeloglossum viride

Il est surnommé Orchis grenouille, Orchis vert ou Satirion vert.

Coeloglossum viride

La plante a une tige robuste de 10 à 30 cm.
Les feuilles basales sont ovales, les caulinaires lancéolées. Elles sont engainantes.
Les bractées sont longues et dépassent souvent les fleurs.
L’inflorescence se présente en épi cylindrique et comprend de 5 à 20 fleurs discrètes de couleur verdâtre. Sépales et pétales forment un casque. Les sépales sont parfois bordés de pourpre. Le labelle est trilobé avec un lobe médian nettement plus court que les latéraux. Il est pendant ou rabattu en arrière. L’éperon est petit et globuleux.

Coeloglossum viride

La floraison a lieu de mai à août.

Coeloglossum viride

On le trouve sur les prairies calcicoles, les marais, les gazons alpins, les pelouses maigres en Amérique du Nord, en Asie et en Europe.

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #petite flore des bois et des champs

Repost0

Publié le 5 Juin 2016

Ophrys apifera

Les floraisons redémarrent dans mon coin. J’espère avoir l’occasion d’aller reprendre quelques photos dans les prochains jours si le temps le permet.

Ophrys apifera

La station se trouve à 5 minutes de chez moi sur la pelouse calcaire des Monts de Baives.

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #petite flore des bois et des champs

Repost0

Publié le 5 Juin 2016

Rhinanthus minor

Famille : orobanchaceae

Rhinanthus minor

Plante haute de 10 à 50 cm, glabre, croisée dans les prés et au bord des chemins.

Rhinanthus minor

Les feuilles sont dentées.
La floraison a lieu de mai à septembre. Les fleurs ont les lèvres inférieures et supérieures bien écartées, ce qui permet de distinguer ce rhinanthe des autres espèces.

Rhinanthus minor

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #petite flore des bois et des champs

Repost0

Publié le 4 Juin 2016

Hygrocybes

Petits champignons poussant dans l’herbe. Leurs chapeaux ont des couleurs vives. Ils sont d’abord coniques puis s’aplatissent et présentent un aspect mouillé, cireux ou visqueux. Ils peuvent noircir en vieillissant.

Hygrocybes

D’habitude je les croise en automne mais cette année ils sont bien plus précoces.

Hygrocybe vitellina

Hygrocybe vitellina

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #petite flore des bois et des champs

Repost0

Publié le 12 Avril 2016

Potentille à petites fleurs

Potentilla micrantha

Famille : rosaceae

Petite potentille non stolonifère à fleurs blanches ou rosées. Le réceptacle des fleurs est rouge. Les feuilles ont 3 folioles fortement dentés.

La floraison a lieu de mars à mai.

On la trouve dans l’Est et le Midi, de l’Alsace-Lorraine à l’Auvergne et aux Pyrénées ; en Corse, en Europe centrale et méridionale et en Asie occidentale.

Elle pousse sur les sols alcalins (basalte) : pelouses, bord des chemins, lisière des bois, etc.

Potentilla micrantha - Kaysersberg -  19 mars 2016

Potentilla micrantha - Kaysersberg - 19 mars 2016

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #petite flore des bois et des champs

Repost0

Publié le 22 Septembre 2015

Gentianella germanica - gentiane d'Allemagne

Famille : gentianaceae

Gentianella germanica - gentiane d'Allemagne

On la trouve principalement sur les pelouses calcaires en Europe occidentale et centrale.
C'est une plante colonisatrice qui exige des sites ouverts exposés à la chaleur.
Elle ne supporte pas les milieux trop eutrophisés et demande donc des sols pauvres en nutriments. On peut dire ainsi que c'est une plante indicatrice du bon état de conservation des pelouses calcaires.

La gentiane d'Allemagne est une plante hôte des papillons de la famille des Phengaris comme l'azuré de la croisette (Maculinea rebeli).

Gentianella germanica - gentiane d'Allemagne

La plante est bisannuelle. La première année, elle forme une rosette. La seconde année, une hampe florale se développe à partir de la rosette. La floraison a lieu fin août à début octobre. La plante ne produit qu'une seule floraison avant de mourir.

Gentianella germanica - gentiane d'Allemagne

Sa tige est dressée et mesure de 5 à 35 cm de haut. Elle est généralement ramifiée en haut seulement.

Gentianella germanica - gentiane d'Allemagne

Les feuilles caulinaires sont ovales et pointues.

Gentianella germanica - gentiane d'Allemagne

Les fleurs sont d'un rose-violet ou d'un bleu-violet et facilement reconnaissables aux franges qui ornent la gorge de la corolle.

Le calice est divisé à la moitié en 5 lobes égaux lancéolés.

Gentianella germanica - gentiane d'Allemagne
Gentianella germanica - gentiane d'Allemagne

La plante est protégée dans certaines régions.

Gentianella germanica - gentiane d'Allemagne

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #petite flore des bois et des champs

Repost0

Publié le 31 Août 2015

A Saint-Valéry-sur-Somme

A Saint-Valéry-sur-Somme

Famille : malvaceae

Althaea officinalis - guimauve officinale - mauve blanche

Originaire d'Europe, d'Asie tempérée et d'Afrique du Nord.

Elle apprécie les lieux incultes et humides, mêmes saumâtres, marécages, bord de rivières, fossés...

Vivace aux hautes tiges duveteuses atteignant 1 à 2 m de haut.
Son feuillage est entièrement velouté, d'un gris-vert blanchâtre, avec de belles feuilles palmées, lobées, opposées.
La floraison a lieu de juin à septembre.
Ses grandes fleurs roses ont 5 pétales blanc-rosé, bilobés au coeur violet-pourpre et sont groupées au sommet des tiges.

La plante est cultivée comme plante ornementale et comme plante médicinale pour ses propriétés émollientes car toutes ses parties contiennent une quantité importante de mucilage.

Althaea officinalis - guimauve officinale - mauve blanche

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #petite flore des bois et des champs, #flore du littoral

Repost0

Publié le 29 Août 2015

Reseda lutea

Je vous l'avais déjà présenté ici : http://minique.over-blog.org/2014/06/reseda-lutea.html

J'en ai trouvé une jolie station sur la falaise de Mers-les-Bains.

Reseda lutea
Reseda lutea

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #petite flore des bois et des champs, #flore du littoral

Repost0