Orchis militaris

Publié le 7 Juin 2016

Orchis militaris

Plante haute de 20 à 50 cm.
Les feuilles basales sont vert brillantes, non tachetées, elliptiques et pointues, les caulinaires sont plus petites et plus étroites. Elles sont entières.
L’inflorescence se présente en épi conique puis subcylindrique et compte de 10 à 40 fleurs.
Les sépales et les pétales sont rassemblés en un casque clair. Les sépales sont soudés entre eux dans leur moitié inférieure. Ils sont blanc-rosés à l’extérieur et marqués de veines pourpres sur leur face interne. Le labelle est trilobé avec un lobe médian deux fois plus large que les lobes latéraux et divisé en deux lobules séparés par une dent. Les extrémités des lobes sont pourpres-violacées, la zone médiane est blanche, rose ou lilas pâle et fortement ponctuée de violet. L’éperon est incurvé vers le bas et sa longueur est plus ou moins égale à la moitié de l’ovaire.

Orchis militaris
Orchis militaris

La floraison a lieu d’avril à juin, voire en juillet en montagne.

On le trouve dans les sols secs à frais sur les pelouses calcaires, les prairies naturelles, les bois de feuillus clairs, en Europe et en Sibérie jusque 1800 m d’altitude.

Monts de Baives - juin 2016
Monts de Baives - juin 2016

Ethnobotanique : le tubercule de la plante contient des mucilages utilisés en herboristerie contre les maux de ventre.

Rédigé par minique

Publié dans #petite flore des bois et des champs

Repost 0
Commenter cet article