Articles avec #petite flore des bois et des champs tag

Publié le 29 Août 2020

On le surnomme églantier couleur de rouille, rosier à odeur de pomme, rosier rouillé ou rosier rubigineux.

Originaire d'Europe et d'Asie Occidentale, c'est un arbrisseau formant un buisson dense de 1 à 2,5 m, plus large que haut, aux branches légèrement retombantes.

Ses tiges sont munies de nombreux aiguillons.

Son feuillage dégage une odeur de pomme quand on le froisse. Les feuilles comptent de 5 à 9 folioles. Elles sont couvertes de nombreux poils glandulaires.

La floraison a lieu en juin et juillet. Les fleurs sont regroupées en corymbes. Elles mesurent jusqu'à 3 cm de diamètre et sont légèrement parfumées. Elles comptent 5 pétales roses à la base blanche et de nombreuses étamines jaunes.

Les fruits sont des cinorrhodons globuleux à oblongues d'environ 1 à 1,5 cm. 

C'est un arbuste pionnier des milieux ouverts sur sols calcaires. On le trouve sur des sols caillouteux, pauvres et bien drainant, ne se gorgeant pas d'eau, sur des terrains neutres à basiques.

Il est utilisé pour ses fruits riches en vitamines A, E et C et ses huiles essentielles.

 

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #petite flore des bois et des champs

Repost0

Publié le 21 Juin 2019

 

Surnommé Orchis pyramidal

›Plante : 15 à 40 cm
›Feuilles : linéaires à étroitement lancéolées, non maculées, nervures bien marquées
›Inflorescence : compacte, 20 à 60 fleurs roses à rose violacé
›Labelle : plan, profondément trilobé, à lobes de longueur +/- égale, avec 2 lamelles saillantes à la base
›Sépales latéraux : étalés latéralement
›Sépale dorsal et pétales forment un casque
›Eperon : très fin, plus long que l’ovaire, orienté vers le bas

›Floraison : juin – juillet 
 

 

›Pollinisation : lépidoptères diurnes et nocturnes

›Habitat en ESEM :

- Sols calcaires ou dolomitiques
- Pleine lumière à mi-ombre
- Préfère les terrains meubles ou remués récemment
- Bordure de routes, carrières, pelouses calcaires, lisière des fourrés
- Apparaît quelques années puis disparait

›Statut régional :

- Présence éclectique, statut difficile
- En Calestienne
- Stations : nouvelles, autres qui disparaissent, 1 plant ou 1 seule souche
- Rare, difficile à protéger

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #petite flore des bois et des champs, #orchidées

Repost0

Publié le 20 Juin 2019

 

Plante : robuste de 20 à 90 cm de haut
Inflorescence : de 20 à 60 fleurs
Fleur : verdâtre avec un labelle trilobé à lobe médian exceptionnellement long (jusqu'à 6 cm) ponctué de pourpre à la base, en forme de lanière torsadée ; sépales et pétales en forme de casque avec de fines lignes purpurines à l'intérieur
Feuilles : vert grisâtre apparaissant en automne, persistant en hiver et disparaissant lors de la floraison

La floraison a lieu de mai à juillet et dégage une forte odeur de bouc.

Distribution : Europe méridionale et médiane, Asie mineure, Afrique du Nord

Habitat : en pleine lumière sur substrat sec et calcicole : pelouses calcaires ou sur les talus de bord de routes, en lisière de bois clairs

Statut régional (ESEM) : Ici et là en Calestienne, la majorité des stations ne comptent que quelques individus.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #petite flore des bois et des champs, #orchidées

Repost0

Publié le 5 Juin 2019

 

Famille des cupressacées

 

Espèce pionnière sur les sols calcaires, le Juniperus communis est protégé depuis 1976 en Belgique. Ses milieux de prédilection sont les landes acides ou les pelouses calcaires pâturées. Il a un tempérament héliophile et supporte mal l'ombrage. Les graines sont disséminées par les oiseaux et germent sur les sols dénudés par les pâturages.

Le genévrier commun dépasse rarement l'âge de 100 ans. Il mesure de 4 à 10 mètres de haut et a un port dressé.

Les feuilles sont des aiguilles persistantes verticillées par 3. Elles présentent une épaisse bande blanche de stomates sur la face inférieure.

L'espèce est dioïque (individus mâles et femelles). La floraison a lieu en avril -mai. 

 

 

 

Les cônes femelles, charnus, prennent l'apparence de baies une fois fécondés. Celles-ci arrivent à maturité après 2 ou 3 ans.

 

 

L'écorce du tronc se fissure en vieillissant et desquame en bandes étroites. Elle est d'abord grisâtre puis prend un aspect plus rougeâtre.

 

 

 

Auparavant le genévrier était coupé pour fumer les salaisons artisanales. Son bois est également utilisé en ébénisterie. Les baies aromatisent les plats en cuisine et ainsi que le peket (eau-de-vie wallone, genièvre). Baies et jeunes rameaux sont utilisés pour leurs vertus médicinales.

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #petite flore des bois et des champs

Repost0

Publié le 24 Mai 2019

Voici une plante bien fidèle chaque année qui pousse près de chez moi aux Monts de Baives.

 

 

 

 

 

Pour en savoir plus sur cet Orchis, c'est ici.

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #petite flore des bois et des champs

Repost0

Publié le 23 Mai 2019

 

Famille : polygalaceae

Habitat : pelouses, taillis, espèce calcicole et thermophile

Les plantes mesurent de 8 à 30 cm.
Il n'y a pas de rosette basale. Les feuilles lancéolées sont toutes alternes.
L'inflorescence est relativement dense ayant un aspect "chevelu" au sommet car les bractées dépassent les boutons floraux (contrairement à vulgaris).
Les ailes sont longues et larges. Les nervures sont généralement peu ramifiées et peu anastomosées. La floraison a lieu de mai à juillet.

 

 

Les fleurs sont souvent rose liliacé, parfois roses ou blanches.

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #petite flore des bois et des champs

Repost0

Publié le 1 Mai 2019

 

Famille : plantaginaceae

 

Vivace tapissante que l'on peut croiser sur nos pelouses calcaires sèches. 
La tige est d'abord couchée puis se redresse pour porter une inflorescence aux couleurs bleu vif (mai-juin).

 

 

Il en existe deux sous-espèces (prostrata et scheereri). Celle que je vous présente est la Veronica prostrata subsp. scheereri.

 

 

Nismes - Plateau des Abannets - 01/05/2019

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #petite flore des bois et des champs

Repost0

Publié le 29 Avril 2019

Nos routes sont belles en cette saison avec la floraison des Orchis mascula.

 

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #petite flore des bois et des champs

Repost0

Publié le 2 Mars 2019

Je n'ai vu que des imagos mâles mais il y en avait énormément. Faut dire que la viorne embaume.

Ce papillon est un des premiers à apparaître car il est capable d'hiverner. Il se réveille en règle générale quand les pissenlits commencent à fleurir.

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #petite flore des bois et des champs

Repost0

Publié le 27 Août 2018

Noms communs : cirse maraîcher, cirse faux-épinard

 

 

Famille : Asteraceae - Carduoideae

 

Répartition :

Originaire d’Europe moyenne et septentrionale. Absent dans le sud et l’ouest de la France.


Habitat :

Apprécie les bois humides, les prés tourbeux, le bord de l’eau.

 



Description :

Vivace mesurant jusqu’à 1,5 mètre, à tige dressée.
La tige est creuse et présente une surface cannelée. Elle est glabre.
Les feuilles sont alternes, embrassantes, simples et entières ou profondément découpées.
Les inflorescences portent des capitules regroupés au sommet et enveloppés de bractées foliacées. Les fleurons sont tubulés jaune paille à blanc crème. La floraison a lieu en juillet et août. Les fruits sont des akènes.

 



Usages :

Ce Cirsium serait (je n’ai pas goûté) un des meilleurs légumes sauvages. Ses jeunes feuilles sont consommées crues en salades ; les plus anciennes sont cuites en légume.



 

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #petite flore des bois et des champs

Repost0