Articles avec #petite flore des bois et des champs tag

Publié le 3 Juin 2017

Croisé avant-hier près du Fondry des Chiens. Malheureusement je n’ai vu qu’un seul plant.

Ophrys fuciflora

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #petite flore des bois et des champs

Repost 0

Publié le 31 Mai 2017

La camomille s’éclate dans mon coin :

 

Matricaria reticuta

 

Prairie fleurie
Prairie fleurie

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #petite flore des bois et des champs

Repost 0

Publié le 17 Mai 2017

Hyacinthoides non-scripta - jacinthe des bois ou jacinthe sauvage

Famille : liliaceae

Hyacinthoides non-scripta - jacinthe des bois ou jacinthe sauvage

Vivace bulbeuse de 20 à 40 cm de haut qui pousse à l’ombre des forêts de feuillus et dans les prairies de l’Ouest de l’Europe.

 

Le bulbe de la taille d’une noisette a des racines contractiles qui lui permettent de s’enfoncer dans les sols plus humides.

Les feuilles basales sont linéaires et lancéolées. Elles sont dressées puis recourbées. Elles disparaissent dès juin.

Les fleurs sont rassemblées sur un racème unilatéral semi-pendant. Elles sont légèrement parfumées. Les tépales sont bleus, occasionnellement blancs, recourbés vers l’extérieur à leur extrémité, ce qui leur donne un aspect de clochette. Chaque fleur a 2 bractées.

Hyacinthoides non-scripta - jacinthe des bois ou jacinthe sauvage

Elle forme de grands tapis bleus dans les sous-bois lors de sa floraison en avril-mai.

Hyacinthoides non-scripta - jacinthe des bois ou jacinthe sauvage

Elle préfère la mi-ombre, des sols légèrement acides et profonds.

 

Dans les sous-bois de ma commune on la trouve avec la stellaire holostée :

Hyacinthoides non-scripta - jacinthe des bois ou jacinthe sauvage

ou l’orchis mâle :

Hyacinthoides non-scripta - jacinthe des bois ou jacinthe sauvage

L’espèce est protégée dans certaines régions de France (Corrèze, Gironde, Dordogne et Lot et Garonne) et en Belgique. Sa protection se justifie en Belgique par les récoltes abusives dont elle est l’objet.

Attention : toutes les parties de la plante sont toxiques.

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #petite flore des bois et des champs

Repost 0

Publié le 16 Mai 2017

Cardamine amara - cardamine amère

Famille : brassicaceae

 

Vivace à tige dressée de 20 à 40 cm de haut rencontrée dans les lieux humides : sources, ruisseaux, marais, fossés,etc. dont elle est un bon indicateur de la qualité des eaux.

 

Ses feuilles sont alternes, pennées, de couleur vert vif.

La floraison a lieu en mai-juin.
Les fleurs ont 4 pétales blancs dépassant de beaucoup le calice. Le calice comprend 4 sépales. Le pistil est formé par 2 carpelles soudés. Les 6 étamines présentent des anthères violettes.

Le fruit est une silique de 2 à 2 cm de long.

Cardamine amara - cardamine amère

L’espèce est généralement autogame (s’autoféconde). Elle se reproduit souvent par détachement d’un segment du rhizome qui va s’implanter plus loin, emporté par le cours d’eau.

Cardamine amara - cardamine amère
Cardamine amara - cardamine amère

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #petite flore des bois et des champs

Repost 0

Publié le 24 Février 2017

Famille : caryophyllaceae

Plante vivace de 30 à 50 (70) cm de hauteur, à port dressé (ce qui la différencie du Myosoton aquaticum qui est toujours prostré), des forêts de feuillus et coupes forestières sur des sols frais à humides, les berges des ruisseaux et des rivières.

Les feuilles sont opposées, ovales acuminées. Les inférieures ont un long pédoncule, les supérieures n’en ont pas.

La floraison a lieu de mai à juillet. Les fleurs présentent 5 pétales profondément fendus (ce qi donne l’impression d’avoir 10 pétales) et 5 sépales 2 fois plus courts. Le pistil est constitué de 3 carpelles soudés.

Le fruit est une capsule grise à 6 valves.

L’espèce est menacée à certains endroits.

Photos Virelles - mai 2015

Photos Virelles - mai 2015

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #petite flore des bois et des champs

Repost 0

Publié le 15 Juillet 2016

Teucrium botrys

Appelée germandrée en grappe.

Famille : lamiaceae

Teucrium botrys

Germandrée, généralement calciphile, trouvée sur les pelouses sèches et rocailleuses, les friches, en bord de chemin jusque 1500 m d’altitude.

Le plante mesure entre 10 et 30 cm de haut. Elle offre une floraison rose de juin à août.
Son feuillage est fortement découpé.

Teucrium botrys

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #petite flore des bois et des champs

Repost 0

Publié le 12 Juillet 2016

Monotropa hypopitys

Surnommé : sucepin

Famille : ericaceae

Monotropa hypopitys

Originaire des régions tempérées de l’hémisphère nord où il pousse sous les pins dans les bois frais et humides.

Il ne contient pas de chlorophylle et n’utilise donc pas la photosynthèse. On le trouve, dès lors, dans des endroits à faible luminosité comme les sous-bois de forêts denses.

Il tire son alimentation par symbiose avec des champignons en parasitant les racines de plantes ligneuses ou en se nourrissant de matières végétales en décomposition.

Monotropa hypopitys

La plante mesure de 10 à 30 cm de haut.

Elle porte une seule tige non ramifiée de teinte jaunâtre à rougeâtre.

Les feuilles sont réduites à des écailles de 5 à 10 mm de long.

L’inflorescence est penchée en début de floraison puis se redresse lors de la fructification.
Les fleurs sont solitaires ou réunies en grappe à l’extrémité de la tige, toutes tournées du même côté. Les sépales et les pétales sont libres. La corolle est en forme de cloche.
La floraison a lieu de juin à octobre.

Monotropa hypopitys

Plante généralement rare, considérée comme en danger dans de nombreuses régions en France.

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #petite flore des bois et des champs

Repost 0

Publié le 11 Juillet 2016

Epipactis atrorubens

Plante haute de 20 à 60 cm.

La tige est légèrement pubescente au niveau de l’inflorescence. Les feuilles sont ovales, lancéolées, alternes et engainantes.

Les fleurs sont rouge sombre. Elles sont groupées unilatéralement.
La partie discale du labelle (épichile) est formée de bourrelets crépus, chiffonnés.

Epipactis atrorubens

On le trouve dans presque toute l’Europe et en Asie occidentale, depuis le niveau de la mer jusque 2000 m d’altitude, sur sols calcaires : pelouses, lisières, bois clairs, pinèdes, éboulis, anciennes carrières, dunes, au soleil ou à la mi-ombre.

Epipactis atrorubens

La floraison a lieu de mai à juillet. Les fleurs sentent la vanille.

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #petite flore des bois et des champs

Repost 0

Publié le 2 Juillet 2016

Geranium columbinum

Geranium colombin, pied-de-pigeon

Geranium columbinum

Geranium commun dans toute l’Europe, en Asie occidentale et en Afrique septentrionale.Il pousse dans les bois, au pied des haies, dans les prairies ou au bord des chemins jusque 1500 m d’altitude. Il est moins courant dans le Nord et préfère les sols calcaires.

Geranium columbinum

La plante mesure de 10 à 40 cm.
Les feuilles sont découpées presque jusqu’au pétiole.
La fleur mesure entre 1,5 et 2 cm. Les 5 pétales sont rose purpurine. Les sépales sont terminés par une longue arête aux bords repliés vers l’extérieur. Le pédoncule est long (ce qui le différencie du Geranium dissectum)

La floraison a lieu de mars à septembre.

Geranium columbinum

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #petite flore des bois et des champs

Repost 0

Publié le 1 Juillet 2016

Appelée communément : rue des murailles.

Asplenium ruta-muraria

Petite fougère, très courante, que l’on trouve dans les anfractuosités des murs et des rochers calcaires en Eurasie, en Amérique du Nord et en Algérie jusque 2000 m d’altitude.

Asplenium ruta-muraria

L’espèce est très polymorphe. Elle présente des frondes persistant en hiver, de 5 à 25 cm de long qui sont d’un vert mat avec des pétioles légèrement alternés.

Asplenium ruta-muraria

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #petite flore des bois et des champs

Repost 0