glossaire

Acaule : se dit d'une plante dépourvue de tige.
Acuminé : qui se termine en pointe effilée.
Aisselle : partie située entre la tige ou le pseudobulbe et les feuilles qui les entourent.
Alterne : se dit de feuilles, mais aussi de fleurs et de bractées, qui sur une tige, se trouvent à des niveaux différents et sont orientées différemment.
Anthère : partie mâle de la fleur, où se forment les grains de pollens.
Apex : sommet.
Apical : qui se situe au sommet.
Aphylle : qui n'a pas de feuilles.
Auriculé : qui est en forme d'oreille.
Axillaire : qui prend naissance dans l'angle formé par la feuille et la tige sur laquelle elle s'insère.
 
Bifolié : qui porte deux feuilles.
Bilobé : qui comporte deux lobes.
Bractée : feuille modifiée, généralement réduite, insérée à la base ou le long d’une inflorescence ou d’un pédicelle floral ou d’une tige.
Brumiser : vaporiser.
 
Cal : expansion charnue située sur le labelle
        bourrelet cicatriciel.
Calcicole : qui pousse en sol calcaire.
Canne : pseudobulbe allongé ayant la forme d'une tige de bambou ou de roseau.
Cannelé : qui porte des sillons.
Capitule : inflorescence dont les pédicelles partent du même point de la tige, type d'inflorescence caractérisé par des fleurs sans pédoncules regroupées sur un réceptacle, entourées de bractées.
Capsule : enveloppe de forme variable contenant les graines (on appelle "gousse" la capsule de la vanille une fois traitée pour l'alimentation).
Caudicule : cordon fibreux reliant une pollinie au rétinacle.
Cespiteux : qui est en forme de touffe.
Clonage : technique qui consiste à reproduire une plante à l’identique à partir de ses tissus sans passer par la voie sexuée.
Collet : ligne de séparation entre la tige et les racines pour les orchidées monpodiales et entre les racines et le rhizome pour les orchidées sympodiales.
Colonne : synonyme de gynostème.
Concolore : se dit d’une orchidée dont les sépales et les pétales sont tous d’une même couleur uniforme.
Cordiforme : qui est en forme de cœur.
Cotylédon : première feuille de la plantule.
Croisement intergénérique : croisement de plantes entres plusieurs genre.
Cultivar : plante unique choisie parmi différentes plantes d’une même espèce botanique ou d’un même hybride.
Cuticule : mince pellicule recouvrant l’épiderme des plantes.   

 

Décidu(e) : qui perd ses feuilles en hiver ou à la saison sèche dans les régions tropicales.

Dimorphe : qualifie une espèce dont les fleurs mâles et femelles sont différentes (dimorphisme sexuel).

Distique : qualifie des feuilles alternes disposées sur deux rangs opposés le long d’une tige.

Dolomie : roche calcaire.

 

Endémique : se dit d’une plante qui pousse sur un territoire déterminé.

Entre-nœud : partie de la tige comprise entre deux nœuds.

Eperon : partie modifiée du labelle, située généralement à sa base et formant une protubérance.

Epichile : partie terminale du labelle.

Epiphyte : qualifie une plante vivant sur une autre plante mais qui ne la pénètre pas pour y puiser sa nourriture (contrairement à un parasite).
NB : en nom commun « épiphyte » est masculin.

Espèce : ensemble d’individus que l’on trouve dans la nature, offrant des caractéristiques communes les différenciant des individus voisins du même genre.

 

Fanjan : fragment de tronc de fougère arborescente.

Fimbrié : dont le bord est finement découpé en forme de frange.

Fumagine : dépôt noirâtre, ressemblant à de la suie, sur les feuilles des plantes et provoqué par un champignon.

Fusiforme : en forme de fuseau.

 

Genre : groupe d’espèces interfécondes présentant des traits communs.

Gynostème : organe en forme de colonne chez l’orchidée qui provient de la réunion des pièces florales mâles (androcée) et du style (organe femelle).

 

Hampe : tige florale.

Hybride intergénérique : hybride dont les parents appartiennent à deux genres différents.

Hybride primaire : plante issue d’une reproduction sexuée de deux espèces botaniques.

Hypochile : base du labelle.

 

Keiki : en hawaïen, « keiki » signifie « bébé ». C’est une petite plante produite spontanément par certaines orchidées.

 

Labelle : le pétale médian d’une orchidée. Il est différent des 2 pétales latéraux.

Lancéolé : en forme de fer de lance.

Limbe : partie élargie d’une feuille ou d’une pièce de l’enveloppe florale.

Lithophyte : qui vit sur la roche.

 

Méristème : tissu indifférencié qui peut se développer en tissus différenciés et former une plantule.

Mésochile : partie moyenne du labelle.

Monofolié : qui porte une seule feuille.

Monopodiale : se dit d’une plante dont la croissance est assurée par le bourgeon terminal.

Mycorhize : association symbiotique du mycélium d’un champignon avec les racines d’une plante vivante.

Myrmécophile : qui vit en association avec les fourmis.

 

Nœud : c’est un point des tiges ou des rameaux d’où partent les feuilles et les bourgeons. Syn. : œil.

 

Oblong : de forme ovale très allongée.

 

Panicule : inflorescence ramifiée d’aspect pyramidal.

Pédicelle : dernière ramification qui porte la fleur.

Pédoncule : rameau qui porte une fleur ou une inflorescence.

Périanthe : pièces florales qui entourent les organes sexuels (sépales et pétales).

Pétales : pièces qui forment l’enveloppe interne (la corolle) du périanthe.

Photosynthèse : chaîne de réactions chimiques ayant lieu dans les organes verts des plantes et utilisant la lumière solaire comme source d’énergie pour synthétiser de la matière organique à partir de l’eau et du dioxyde de carbone de l’air.

Piriforme : en forme de poire.

Pollinie : masse de grains de pollen agglomérés.

Protocorme : masse de tissu cellulaire issu de la germination de la graine d’orchidée et dont la prolifération donne naissance à des plantes.

Pseudobulbe : rameau d’orchidée ayant sensiblement la forme d’un bulbe.

Pubescent : qui porte des poils fins et courts.

 

Racème : inflorescence en grappe dont les fleurs sont alignées sur un axe allongé.

Rachis : partie du pédoncule qui porte les fleurs.

Ravageurs : animaux qui nuisent aux cultures.

Réceptacle : sommet élargi du pédoncule sur lequel repose les pièces florales.

Récurvé : courbé vers l’arrière.

Réniforme : en forme de rein.

Résupinée : fleur dont le labelle est orienté vers le bas par suite d’une torsion (de 180°) de la tige.

Rétinacle : chez les orchidées, masse gluante sur laquelle sont fixées les pollinies.

Rhizome : tige horizontale souterraine d’où partent les nouvelles racines et les nouvelles pousses aériennes chez les orchidées sympodiales.

Rostellum : partie du gynostème située au-dessus du stigmate. Il empêche l’autofécondation.

 

Sacciforme : en forme de sac, de poche ou de sabot. 

Saprophyte : qui vit et se nourrit de matière organique en décomposition.

Sépales : pièces florales qui forment l'enveloppe externe (le calice) du périanthe.

Sp. : espèce.

Spathe : grande bractée en forme de sac contenant les boutons floraux des Cattleya..

Staminode : étamine stérile.

Stigmate : sommet du style dont la surface reçoit le pollen destiné à la fécondation de la fleur.

Stipe : synonyme de tige.

Stomate : « pores » situés sur la face inférieures des feuilles ou sur les racines aériennes, qui permettent à la plante d’effectuer des échanges de gaz avec l’air.

Style : pièce florale qui relie le stigmate à l’ovaire.

Subsp. : sous-espèce.

Sympodiale : se dit d’une plante dont la tige s’allonge à partir d’un bourgeon axillaire.

Synsépale : réunion de deux sépales latéraux d'une orchidée.

 

Tépales : chez les orchidées, ensemble des sépales et des pétales lorsqu’ils sont semblables.

Terminal : qui est situé au sommet d’une tige.

Tesselé : dont le dessin forme sensiblement un damier.

Trilobé : qui comporte trois lobes.

 

Unifolié : qui porte une seule feuille.

 

Velamen : tissu spongieux superficiel entourant la racine. Syn. : voile.

Vinicolore : rouge sombre, de la couleur du vin.

Viscidium : synonyme de rétinacle.

Voile : couche de cellules qui forme le revêtement des racines aériennes des orchidées épiphytes.

 

Zygomorphe : se dit des fleurs lorsqu’elles sont symétriques par rapport à un axe.

 

Repost 0