Hoyas

Hoya engleriana

   Hosseus (1907)

 

Une des espèces d’Hoyas les plus exigeantes à cultiver.

 

Originaire de l’Inde jusqu’au nord de la Thaïlande où il pousse dans les forêts tropicales des contreforts himalayens.

 

Les pédoncules se développent à l’extrémité des tiges et portent généralement 4 fleurs. Celles-ci ressemblent à celles de l’Hoya lanceolata ssp bella.

Dans son habitat naturel, cet Hoya subit une alternance de saisons sèches et pluvieuses ainsi que des écarts de températures jour-nuit nécessaires pour induire la floraison. Cet épiphyte pousse en situation ombragée par le feuillage des arbres aux heures les plus chaudes et en recevant parfois un peu de soleil direct dans la matinée et en fin de journée.

 

On le cultive de préférence en serre tempérée froide (10 à 25°c) mais on peut essayer de l’acclimater à la serre tempérée chaude (15 à 35°c).

Il demande une luminosité moyenne avec soleil direct tôt le matin ou en fin d’après-midi.

Il lui faut un substrat bien drainant. Ce substrat doit rester légèrement humide sans être détrempé. Toute période pendant laquelle le substrat est maintenu constamment mouillé semble conduire inévitablement à la perte des racines et la disparition de la plante.

Cet Hoya semble ne pas avoir la capacité de grimper et préfère être cultivé en suspension dans un pot de petite taille (max 15 cm).

 

Cette espèce montre une sensibilité marquée aux tétranyques (araignées rouges) ainsi qu’aux cochenilles.
La pourriture des racines peut aussi être un problème pour cette plante, ce qui suggère un faible niveau de résistance aux infections fongiques à partir du substrat, alors même que les tiges et les feuilles de cette espèce sont rarement atteintes par la moisissure ou des taches noires.

 

Le bouturage nécessite une forte hygrométrie.

 

 

Hoya thomsonii   J.D. Hooker

 

Hoya en l'honneur du botaniste Thomson qui le collecta pour la première fois avec Hooker en 1883.

 

Plante épiphyte originaire de l'Inde et de l'Himalaya où elle pousse dans les forêts de montagnes vers 900 m d'altitude.

Ces feuilles sont ponctuées d'argent et duveteuses surtout sur le dessous.

La floraison dure 3 semaines avec de grandes fleurs blanches nacrées au parfum intense de jasmin.

 

Cultivé en suspension ou sur un arceau.
Il apprécie une certaine fraîcheur (serres tempérée fraîche) avec un séjour au jardin durant l'été.
Mi-ombre.
Bassinage du feuillage. 

Repost 0