Articles avec #jardin tag

Publié le 12 Avril 2020

"Le bout du monde et le fond du jardin contiennent la même quantité de merveilles."

Christian Bobin

C'est le printemps au jardin

 

C'est le printemps au jardin
C'est le printemps au jardin
C'est le printemps au jardin
C'est le printemps au jardin
C'est le printemps au jardin
C'est le printemps au jardin
C'est le printemps au jardin
C'est le printemps au jardin
C'est le printemps au jardin
C'est le printemps au jardin

 

C'est le printemps au jardin
C'est le printemps au jardin

 

C'est le printemps au jardin

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #jardin

Repost0

Publié le 25 Avril 2019

Premières fleurs de pivoine

 

Lunaire (monnaie du pape)

 

Prunus 'Amanogawa'

 

Lamium galeobdolon

 

Malus 'Profusion'

 

Exochorda 'The Bride'

 

 

 

Prunus padus

 

Pommier

 

Phlox subulata

 

Akebia quinata

 

Exochorda serratifolia 'Snow White'

 

Laurier cerise

 

Iberis sempervirens

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #jardin

Repost0

Publié le 30 Octobre 2018

Plus de 10 cm de neige au jardin !

Haie devant la maison

Feuillage rouge d'une spirée

 

Bon, je crois que je peux dire adieu aux fleurs du Kalimeris

 

Fusain

Quand le chêne rencontre le bouleau

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #jardin

Repost0

Publié le 25 Août 2018

 

Famille : caprifoliaceae

Voici une vivace qui évoque un peu les Verbena bonariensis. Elle est originaire de l’Est asiatique, de Sibérie et du Japon. C’est une ombellifère d’ombre fraîche aux petites fleurs à cinq pétales jaune pâle à or. Elle mesure 120 cm de haut.
Son feuillage découpé à la base est semblable à celui de la scabieuse.

 

 

On l’utilise pour égayer le fond des massifs ou les scènes naturelles au jardin. Elle met en valeur les bleus et les pourpres.

Côté culture, elle demande le soleil ou la mi-ombre, un sol ordinaire, humifère et frais.

Elle est utilisée comme plante médicinale.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #jardin

Repost0

Publié le 14 Juin 2018

Le rosier Kiftsgate est parti à l’assaut d’un pommier d’ornement :

Graham Thomas

Rosier dont j’ai perdu le nom :

Le polygonatum polymorphum, géant de plus de 2 mètres :

Un semis spontané :

Astrantia major ‘Jitse’ :

Géranium ‘Azure Rush’ :

Ornithogalum ponticum ‘Sochi’ :

American Pillar :

Kiftsgate 

Kiftsgate, dit junior, est un semis spontané. Imaginez la maman 3-4 fois plus grande.

Seringat :

Deutzia :

2 Decorosiers :

Martine Guillot :

Entrée par le cave :

Deutzia Tourbillon Rouge :

Géranium dont j’ai perdu le nom :

Le beau feuillage glauque du Thalictrum ‘Elin’ (également un géant de 2 mètres de haut) :

Seringat :

 

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #jardin

Repost0

Publié le 12 Juin 2018

Depuis la terrasse :

A part l’aconit que j’ai planté là, le reste des plantes s’est invité tout seul. Même le rosier est un semis spontané.

En regardant vers la maison :

Au fond, le rosier est Souvenir de Sainte-Anne. C’est un super rosier, bien remontant, jamais malade, avec des fleurs qui tiennent bien en vase.

Voici un des Deutzia avec des lysimaques, des géraniums et derrière un saule tortueux :

Les fleurs du Deutzia :

Quand on remonte vers la maison :

A gauche c’est un Metasequoia, au centre un saule pleureur avec derrière lui le noyer, un peu plus à l’avant un pommier d’ornement. On devine le Polygonatum polymorphum qui fait quand même plus de 2 m de haut, juste derrière les géraniums. Sur la droite un merisier est venu s’installer tout seul et à l’avant encore un semis spontané de rosier liane.
Quand nous sommes arrivé, il n’y avait rien hormis le noyer. J’ai planté la plupart des plantes, dame nature a fait le reste.

Le Baptisia australis qui chaque année doit faire face à l’assaut des limaces :

Il tient compagnie au Geranium Orion :

Pas très loin, le Geranium Patricia s’éclate :

Un petit nouveau cette année, le Nepeta subsessilis avec ses grandes fleurs rosées :

Un semi facile à faire en pleine terre, le réséda odorant :

C'est la saison des roses :

A l’avant, le semis spontané que l’on voyait un peu plus tôt et derrière le début de la floraison du rosier Milla. En rose (au fond à gauche) on devine le Deutzia Tourbillon Rouge.

Voici de plus près ce rosier venu s’installer dans un buddleja.

Le liquidambar m’offre des fruits bien jolis :

Le rosier Open Arms est considéré comme petit grimpant mais il est facile à maintenir sous la forme d’arbuste avec quelques tailles. Le géranium qui lui tient compagnie est Spinners :

Et puis, pour terminer cette première série, tout le charme du seringat ‘Innocence’ :

 

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #jardin

Repost0

Publié le 31 Octobre 2017

Introduit en Europe par Robert Fortune (1812-1880), le Saxifraga fortunei nous vient du Japon où il pousse dans les sous-bois. C'est une plante calcifuge de terrain frais.

Il possède un feuillage vert avec quelques tâches prunes. L'intérêt est dans sa floraison tardive d'octobre à novembre (voir de septembre à Noël). Les fleurs sont rose et blanches. 

Il en existe toute une série de cultivars. Je vous propose la variété 'Cheap Confection'.

 

Ce saxifrage demande une place à l'ombre ou à la mi-ombre et une terre humifère bien drainée. Il n'apprécie pas les sols lourds et humides en hiver. Il est rustique jusque -12°c.

 

Pour ma part, comme mon sol est argileux et que les températures hivernales peuvent descendre très bas chez moi, je le cultive en pot à l'abri des pluies automnales.

 

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #jardin

Repost0

Publié le 21 Juin 2017

Ballerina

Gipsy Boy

Mareva

Heritage

Open Arms

The Fairy

The Fairy en version blanche

Perdu le nom

Semis spontané (rosier liane)

Tapis Volant

Baroness Rotschild

American Pillar

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #jardin

Repost0

Publié le 20 Juin 2017

La saison des roses est bien là : Gipsy Boy à l’avant et un tout petit bout du rosier Kiftsgate (plus de 10 m de long et de haut).

Un autre Kiftsgate (semis spontané)

Le seringat ‘Innocence’ au feuillage panaché

L’aconit de Naples

Lysimaque et géranium au pied d’un deutzia qui débute sa floraison.

Pivoine

Ornithogale magnum

Baroness Rotschild

Bouvreuil dans l'amélanchier

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #jardin

Repost0

Publié le 21 Mai 2017

Famille : caryophyllaceae

Synonymes : Silene fimbriata, Silene multifida

Surnommé : Silène enflée ciliée

Oberna multifida

Plante originaire du Caucase où on la trouve dans les bois du sud de la Russie, de la Géorgie et du sud-est de la Turquie.

C’est une plante vivace au feuillage caduque qui apprécie les endroits légèrement ombragés (tolère le soleil). Elle est idéale pour créer un jardin naturel.

Ses longues tiges étroites et ramifiées au-dessus des feuilles mesurent entre 50 et 80 cm (voire 100 cm) de haut. Les feuilles sont simples, opposées et cordées.

Les fleurs ont l’allure de petites anémones de mer avec leur calice vert tilleul et leurs 5 pétales blancs finement frangés. La floraison a lieu en mai, juin et juillet. Elle attire les pollinisateurs.

 

Oberna multifida

La plante apprécie les sols humides, fertiles et bien drainés mais supporte la sécheresse. Elle est bien rustique (zone 7).

Oberna multifida

 

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #jardin

Repost0