Crème anti-moustiques

Publié le 28 Juillet 2021

 

Voici une crème répulsive contre les moustiques. Elle a l'avantage en plus de pouvoir soulager les piqûres d'insectes.

Pour la réaliser, je prépare, dans un premier temps, une huile de plantain lancéolé.
Après avoir cueilli des feuilles, je les laisse se flétrir pendant 2-3 jours à l'ombre dans un endroit bien aéré (cela permet une meilleure conservation de l'huile car l'eau contenue dans les feuilles se sera évaporée). Ensuite je les coupe en petits morceaux que je dépose dans un bocal. Je les recouvre d'huile (olive, tournesol, amande douce, jojoba, etc.) et referme le récipient. On laisse macérer la préparation pendant 3 semaines-1 mois derrière une vitre tout en remuant de temps en temps. Il ne reste plus qu'à filtrer en pressant bien les feuilles et mettre l'huile dans une bouteille teintée si on ne la garde pas dans une armoire.
Pour ceux et celles qui ne veulent pas patienter aussi longtemps, il est possible de préparer l'huile en la chauffant légèrement au bain-marie pendant environ 1 heure. Quand elle a pris une couleur un peu verdâtre et qu'elle se parfume, elle est prête.
Cette huile soulage telle quelle les piqûres d'insectes et est cicatrisante.

Pour faire la crème, j'utilise ma recette habituelle. A savoir : 6 parts d'hydrolat (eau de rose, eau florale d'hamamélis, etc.), 3 parts d'huile végétale (dans notre cas de l'huile de plantain) et 2 parts de cire émulsifiante. Comme volume de part je prends une mesurette de 5 ml (celle utilisée en pharmacie pour les sirops). On obtient ainsi 55 ml de crème. C'est amplement suffisant.
La procédure est très simple : il suffit de mettre tous les ingrédients ensemble dans un petit bol préalablement stérilisé et de le chauffer doucement au bain-marie jusqu'à ce que la cire soit fondue. Ensuite on fouette énergiquement, hors feu, jusqu'à l'obtention d'une consistance crémeuse. 
Pour ma part j'utilise un conservateur (du Cosgard : 5 gouttes). On peut le remplacer par une capsule de vitamine E que l'on ouvre et que l'on vide dans la crème. Sans conservateur, la crème ne se garde qu'une semaine au réfrigérateur.
Enfin on ajoute les huiles essentielles : 10 gouttes et on verse la crème dans un pot (stérilisé lui aussi).
Pour les huiles essentielles, j'ai choisi : 2 gouttes de géranium rosat (répulsif), 3 gouttes d'eucalyptus citronné (répulsif et anti-inflammatoire), 2 gouttes de menthe poivrée (anti-inflammatoire), 3 gouttes de lavande vraie (apaisante et répulsive). Mais il existe toute une série d'huiles essentielles qui conviennent bien comme la citronnelle de Java, le lavandin, les clous de girofle, le basilic, l'arbre à thé, etc. A vous de voir ce que vous avez déjà chez vous car inutile non plus d'acheter une multitude d'huiles essentielles.

Rédigé par minique

Publié dans #révolution dans les placards

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Merci beaucoup Minique, je vais tester surtout que cette année on est envahi de moustiques. Tu as encore des hoyas ? Bises Corinne
Répondre
M
Ici aussi les moustiques pulullent.
Côté plantes et hoyas, j'en ai beaucoup moins ayant eu un soucis de santé pendant plusieurs mois.
L
Bonjour Minique, super tes recettes je vais essayer, par contre tu mets combien de feuilles de plantain ? Merci
Bises
Répondre
L
J'espère pas trop grave ton soucis de santé. Tu peux me dire quels hoyas tu as encore ? Bises
M
Je ne les compte pas. Je mets les feuilles coupées dans un bocal. Je les tasse légèrement et mets de l'huile juste pour les recouvrir afin de ne pas les voir moisir.

La crème marche super bien tant comme répulsif que pour soulager des piqûres. Les pommades vendues en (para)pharmacie ont été abandonnées à la maison depuis que je fais cette recette.
Bizz