Publié le 5 Juillet 2017

 

Phalaenopsis corningiana x Phalaenopsis violacea blue Norton

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #orchidées

Repost 0

Publié le 4 Juillet 2017

›
  • Le nom de l’espèce vient du latin « palustris » (qui vit dans les marais), allusion aux milieux humides dans lesquels il prospère.
     
  • ›Surnommé Epipactis des marais
›
  • Habitat en ESEM :
    bois, marais alcalins, prairies humides, clairières en forêts humides

 

  • ›Plante : 20 à 60 cm
  • ›Tige : pubescente, purpurine au niveau de l’inflorescence
  • ›Feuilles : à nervures fortement marquées, étroitement lancéolées, aux bords dépourvus de denticulation
  • ›Inflorescence : de 5 à 20 fleurs assez grandes
  • ›Labelle : articulé, épichile blanc muni de 2 gibbosités jaune à la base, hypochile blanc à bords relevés largement ouvert, strié de rouge violacé

 

  • ›Floraison : juin-juillet
     
  • Statut régional :
    - régression généralisée en Belgique
    - avenir de l’espèce dans l’ESEM n’est pas assuré

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #petite flore des bois et des champs

Repost 0

Publié le 2 Juillet 2017

 

Famille : asteraceae

Plante vivace à souche rhizomateuse, originaire d’Asie centrale qui s’est naturalisée depuis longtemps en Europe où elle pousse sur les bords des fossés et des prés humides ou à la lisière des bois.

 

Les fleurs sont groupées en corymbes de capitules jaune d’environ 6 cm de diamètre avec deux types de fleurons : des fleurons tubulés au centre et des fleurons ligulés au centre.
La floraison a lieu en été.

Les tiges sont cannelées, ramifiées et duveteuses. Elles peuvent atteindre 2 m de hauteur.

Les feuilles peuvent être très grandes (jusqu’à 80 cm avec le pétiole), finement dentées, alternes. Elles sont vertes sur le dessus, blanc-grisâtre et duveteuses sur le dessous. Les inférieures sont pétiolées, les supérieures engainantes.

Les fruits sont des akènes.

Plante mellifère

 

 

Ethnobotanique :

Plante comestible : Sa consommation doit être modérée. La racine peut être utilisée fraîche ou sèche. Même si la racine fraîche a une odeur désagréable, la racine grattée et séchée dégage un parfum de violette. Son goût d’amertume lui vaut d’être utilisée dans la réalisation du vermouth.

Plante médicinale : C’est la racine qui est utilisée en tisane (ou en inhalation) pour son action expectorante, comme digestif, comme diurétique, tonique cardiaque, etc. Elle est aussi employée pour faire des bains-de-bouche (pout traiter les aphtes par exemple). On lui reconnait des actions antifongiques et antiscorbutiques. En cataplasmes, elle soigne des maladies de la peau.

 

Inula helenium - grande aunée, aunée officinale

L’adopter au jardin :

La plante est bien rustique. Elle apprécie le soleil ou la mi-ombre, un sol ordinaire plutôt frais avec une terre de préférence calcaire ou marneuse.

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #petite flore des bois et des champs

Repost 0

Publié le 27 Juin 2017

 

Toujours aussi beau et bien parfumé.

Dendrobium harveyanum

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #orchidées

Repost 0

Publié le 23 Juin 2017

Hoya cv Mathilde

Je vous avais déjà présenté son frérot, l'hoya cv Chouke.

Celui-ci pousse moins vite mais je ne suis pas surprise car Emilio Begine a du attendre 5 ans avoir d’avoir des fleurs sur sa première plante et 3 ans de patience avec les boutures.

Pour ceux qui ne le savent pas cv dans le nom de l’espèce signifie cultivar.

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #hoyas

Repost 0

Publié le 22 Juin 2017

Endémique de la côte pacifique en Colombie où il pousse dans les forêts brumeuses entre 850 et 1600 mètres d’altitude.

La floraison est parfumée. L’inflorescence peut porter jusqu’à 10 ou 12 fleurs. Malheureusement elles ne durent que quelques jours.
 

Gongora gratulabunda

Culture :

- Serre tempérée à tempérée chaude (jusqu’à 30°c en été et 10°c minimum en hiver)
- Lumière tamisée sans soleil direct, sauf en hiver
- En panier suspendu ou monté sur écorce
- Substrat bien drainant car il a horreur de l’humidité stagnante
- Forte hygrométrie (70 à 80%)
- Bonne ventilation
- Arrosages réguliers toute l’année en laissant le pot s’alléger entre deux arrosages. Les arrosages peuvent être plus espacés quand les pseudobulbes sont développés.
- Engrais pendant la période de croissance

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #orchidées

Repost 0

Publié le 21 Juin 2017

Ballerina

Gipsy Boy

Mareva

Heritage

Open Arms

The Fairy

The Fairy en version blanche

Perdu le nom

Semis spontané (rosier liane)

Tapis Volant

Baroness Rotschild

American Pillar

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #jardin

Repost 0

Publié le 20 Juin 2017

La saison des roses est bien là : Gipsy Boy à l’avant et un tout petit bout du rosier Kiftsgate (plus de 10 m de long et de haut).

Un autre Kiftsgate (semis spontané)

Le seringat ‘Innocence’ au feuillage panaché

L’aconit de Naples

Lysimaque et géranium au pied d’un deutzia qui débute sa floraison.

Pivoine

Ornithogale magnum

Baroness Rotschild

Bouvreuil dans l'amélanchier

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #jardin

Repost 0

Publié le 19 Juin 2017

Ca fait longtemps que je ne vous ai plus montré ses fleurs. Dommage qu’elles aient une vie si courte.

Hoya finlaysonii
Hoya finlaysonii

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #hoyas

Repost 0

Publié le 18 Juin 2017

Tillandsia schiedeana

Originaire d'Amérique centrale : Mexique, Antilles, Colombie , Bolivie, Vénézuela. On le trouve depuis le niveau de la mer jusqu'à 1750 m d'altitude. Il pousse en épiphyte sur les cactus et les burseras (genre des arbres surnommés "arbres à térébenthine") sur les pentes abruptes et escarpées dans des régions semi-arides.

Les plantes sont très variables dans leur forme. Les bractées florales sont roses ou rouges. La fleur est tubulaire, de couleur jaune ou orange, avec de longues étamines et un long pistil. Elles n'est pas parfumée.

Tillandsia schiedeana

Il se cultive avec une bonne luminosité en hiver et la mi-ombre en été avec des températures comprises entre 10 et 30°c. Il peut supporter des températures minimales de 5°c et même parfois un peu moins si l'atmosphère est bien sèche. Il apprécie une bonne hygrométrie et surtout une bonne ventilation.

Voir les commentaires

Rédigé par minique

Publié dans #tillandsia

Repost 0